Alerte santé: l’eau du robinet contaminée par un solvant très dangereux dans ces régions

Le dernier rapport de l’Anses dévoile la présence d’un produit très dangereux dans l’eau du robinet. Plusieurs régions françaises concernées

© Alerte santé: l’eau du robinet contaminée par un solvant très dangereux dans ces régions

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’eau du robinet passe régulièrement par des contrôles sanitaires pour s’assurer qu’elle ne contient pas de produits nocifs pour la santé. Malgré ces contrôles, bon nombre de familles préfèrent ne prendre aucun risque et optent pour l’eau en bouteille. Et elles ont bien raison. L’Anses a publié un rapport dévoilant la présence d’une substance dangereuse dans l’eau du robinet.

Cette alerte concerne plusieurs régions de France et les habitants doivent faire très attention.

Une substance dangereuse détectée dans l’eau du robinet

Beaucoup de familles, en France, consomment l’eau du robinet tous les jours tandis que d’autres privilégient l’eau en bouteille.

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

En effet, la qualité de l’eau du robinet inquiète bon nombre de personnes. Et le dernier rapport publié par l’Anses confirme leurs doutes.

Après une analyse méticuleuse, l’organisme a détecté la présence d’une substance nocive pour la santé dans l’eau du robinet.

Selon le rapport de l’Anses, 8 % des échantillons analysés contiendraient du 1,4-dioxane. Cette substance est connue depuis les années 60. Il s’agit d’un produit chimique utilisé, à l’époque, pour la peinture, les antigels, le vernis et les colorants en tout genre.

Actuellement, des traces de ce solvant composent les déodorants, les shampoings ainsi que les détergents et les pesticides. Il se retrouve également dans les produits pharmaceutiques et s’utilise dans l’industrie textile et papetière.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

Comme vous vous en doutez certainement, la présence de cette substance dans l’eau du robinet n’est pas volontaire. Lorsqu’elle se retrouve en contact avec le sol, elle s’infiltre facilement dans les nappes phréatiques.

Ainsi, le produit se propage dans les ressources souterraines et superficielles.

L’Anses lance une alerte d’urgence aux personnes qui consomment de l’eau du robinet.

Pour cause, ce produit se révèle cancérigène pour l’homme. Bien que la France ne dispose pas encore de réglementation pour cette substance, ses risques pour la santé sont bien réels.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Ainsi, il vaut mieux rester vigilant et arrêter de boire l’eau du robinet si vous en avez l’habitude.

Les régions concernées par cette contamination

Toujours selon le rapport de l’Anses, ce solvant cancérigène touche l’eau du robinet dans certaines régions.

Bien heureusement, toute la France ne se retrouve pas concernée, mais il est conseillé de rester prudent.

Parmi les régions les plus touchées, l’Île-de-France arrive en tête de classement.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

L’Anses a prélevé l’eau du robinet produite par les 4 usines de la région. Et la quantité de 1,4-dioxine détectée va jusqu’à 4,8 µg/l. Ce taux constitue un record atteint pour la première fois dans l’Hexagone. Les habitants de l’Île-de-France doivent alors revoir leurs habitudes le plus rapidement possible.

Ne buvez plus l’eau du robinet et tournez-vous vers l’eau en bouteille pour préserver votre santé !

En plus de l’Île-de-France, l’eau du robinet dans d’autres régions se retrouve aussi concerné par cette alerte. Ceux qui vivent en Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie, dans le Pays-de-Loire et au Centre-Val de Loire doivent faire attention.

Cela vous affecte aussi si vous habitez dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est et Hauts-de-France.

À lire Le permis de conduire à vie c’est fini pour les seniors ?

Cette annonce de l’Anses remet en cause la qualité de l’eau du robinet, en France. Pour éviter les risques sanitaires, les autorités prévoient de renforcer les réglementations et les contrôles. Et ce, pour veiller à la santé de tous les habitants de l’Hexagone.