Chèque vacances de 200 euros: tout savoir pour le toucher et sa date limite

Vous pouvez profiter d'un chèque vacances d'une valeur de 200 euros ! Voici la démarche à suivre pour le réclamer.

© Chèque vacances de 200 euros: tout savoir pour le toucher et sa date limite

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Certains foyers peuvent bénéficier d’un chèque vacances de 200 euros ! Voici comment le réclamer.

Un chèque vacances de 200 euros !

Partir en vacances peut devenir compliqué pour une famille aux revenus modestes. En effet, elles n’ont pas forcément le budget pour s’organiser. Et c’est encore plus compliqué lorsqu’il y a des enfants à charge.

Cependant, des dispositifs spécifiques ont été mis en place afin de leur permettre de financer leurs vacances. Ces programmes ont pour but de réduire le coût des vacances et des activités récréatives pour les familles aux faibles revenus.

À lire A quelques jours de son mariage elle découvre que son futur mari est le père de son petit-frère

D’ailleurs, parmi les dispositifs disponibles, il y a le chèque vacances. Ceux-ci sont mis en place par des organismes tels quel l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances ou encore Paris Jeunes Vacances.

Les familles peuvent les utiliser en France et dans les départements d’outre-mer. Mais aussi dans certains pays de l’Union Européenne. C’est donc une bonne occasion pour partir en vacances à moindre coût.

Les chèques vacances sont sous forme de carnets de chèques. Cette aide a d’ailleurs une validité de deux après leur émission. Ils peuvent servir pour différents services. Notamment l’hébergement et les activités culturelles.

Les bénéficiaires des chèques vacances peuvent ainsi financer une partie ou la totalité de leurs plans de vacances. « Grâce à son mode de distribution solidaire sur critères sociaux et avec une contribution de l’employeur, il permet d’augmenter le pouvoir d’achat vacances et loisirs. » précise le site officiel de l’ANCV.

À lire CAF: ces aides sociales encore plus facile à toucher avec cette nouveauté

Mais alors comment en bénéficier ? Et quelle est la démarche à suivre ? Voici ce qu’il faut retenir.

Comment en bénéficier ?

Le chèque vacances est accessible sans conditions de revenus. Ce sont les entreprises qui proposent cette aide aux salariés. Qu’ils soient en CDI ou en CDD.

Si vous êtes salarié d’une entreprise, vous n’avez donc qu’une chose à faire. Il faut « frapper à la porte des ressources humaines ou de votre employeur » explique l’ANCV sur son site internet.

« Encore faut-il que votre employeur accepte de les mettre en place, car il n’en a pas l’obligation légale » précise tout de même l’organisme. Avant d’ajouter  » Et pour le convaincre, vous n’avez qu’à parler des exonérations de cotisations sociales auxquelles il a droit s’il vous fait bénéficier des Chèques-Vacances ! »

À lire Retraite: la pension à ne pas dépasser pour toucher les chèques vacances

Le site du gouvernement rappelle que l’employeur fixe les conditions d’attribution des chèques vacances. Mais l’entreprise peut bénéficier d’avantages si elle propose ce dispositif à ses salariés.

Pour les personnes qui travaillent dans la fonction publique, il faut se rapprocher de la collectivité territoriale qui vous emploie. Vous pouvez d’ailleurs faire une simulation en quelques clics seulement sur le site de l’ANCV.

Enfin, les travailleurs indépendants peuvent aussi bénéficier des chèques vacances. Il suffit de créer un compte sur le site de l’organisme et d’en profiter comme tout le monde.

Une partie du chèque vacances est donc payée par l’employeur. Ce dispositif permet aux employés de partir en vacances en famille lorsqu’ils le souhaitent.

À lire CAF: qui va toucher cette aide jusqu’à 800 euros pour partir en vacances ?

D’un autre côté, sachez qu’il y a d’autres aides aussi pour partir en vacances. Comme l’Aide aux vacances seniors. Celle-ci, comme son nom l’indique, s’adresse à un public plus âgé.

Ce sont les caisses de retraite qui propose ces chèques vacances. Le but étant d’encourager les personnes âgées à profiter aussi de leur temps libre.

Surtout pour celles qui n’auraient pas une pension retraite assez conséquente leur permettant de le faire. Une bonne initiative qui les encourage à profiter des vacances.