20 millions de français vont devoir payer plus cher cette facture obligatoire

Découvrez les implications de la hausse de la taxe foncière sur la facture 2024 qui touche plus de 20 millions de français propriétaires.

© 20 millions de français vont devoir payer plus cher cette facture obligatoire

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque année, le passage à la nouvelle année vient avec son lot de changements financiers. En 2024, une réalité s’impose à près de 20 millions de Français et vient affecter en direct leurs budgets. Cette facture, destinée à tous les propriétaires, pourrait bien peser lourd sur le pouvoir d’achat des ménages.

Une facture en hausse pour les propriétaires

Ce n’est plus un secret pour personne. Être propriétaire implique une série de factures annuelles à payer qui peuvent peser lourd sur le budget.

L’année 2024 n’échappe donc pas à la règle. En effet, elle s’annonce avec son lot de changements, notamment une hausse inévitable de certaines dépenses.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Ces factures s’élèvent entre 30 à 60 % du budget mensuel des ménages. Ce n’est donc pas rien. Les frais d’habitation, d’énergie, de transport, de santé… en font partie.

Mais ce n’est pas tout. Parmi elles, les charges liées au logement ne sont pas à négliger pour les propriétaires.

Et pour cause… En plus du remboursement du prêt et les frais liés à l’entretien du logement, les propriétaires font face à une réalité fiscale à ne pas oublier : la taxe foncière.

Plus de 20 millions de Français propriétaires sont impactés par la taxe foncière. Sujette à des hausses assez courantes, cette facture constitue un poste de dépenses qui ne peut pas être négligée.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

Un exemple concret ? En 2023, la hausse minimale de la taxe foncière avait déjà constitué un défi pour le pouvoir d’achat des propriétaires.

Elle a ainsi subi une hausse moyenne de 7,1 %. Cette année, bien que moins importante, la tendance à la hausse persiste.

Selon les calculs basés sur l’inflation, tous les propriétaires devront s’acquitter d’un montant supérieur de 3,9 % par rapport à 2023. Ce n’est donc pas rien.

Ainsi, une facture de 500 € l’an passé atteindra au moins 519,50 € en 2024. Ce calcul s’adapte en proportion pour des montants plus élevés.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

20 millions de Français concernés

La taxe foncière n’est pas la seule facture qui impacte les français. Malheureusement, les propriétaires doivent souvent subir d’autres frais pas toujours prévus.

Cela peut concerner des réparations urgentes à faire, les coûts du contrat d’assurance habitation, et parfois même des charges de copropriété. La facture globale d’une propriété peut donc très vite chiffrer.

Sans surprise. Toutes ses dépenses annuelles créent un gros fardeau financier. Mais ce n’est pas tout. Cette hausse générale n’arrive pas seule. En effet, les factures pourraient être majorées en local. Cela au bon vouloir de chaque commune.

Elles ont jusqu’au 15 avril 2024 pour prendre leur décision et la partager aux habitants. Trois options s’offrent à elles en ce qui concerne la taxe foncière.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Elles peuvent maintenir la hausse conforme à l’inflation. Elles peuvent aussi choisir d’augmenter davantage le montant du foncier ou bien de le diminuer. Cette dernière option est toutefois très rare.

La bonne nouvelle ? Face à cette nouvelle hausse sur la taxe foncière, la mise en place d’un paiement tous les mois permet de limiter l‘impact sur les budgets des français.

Pour avoir ce paiement en plusieurs fois, c’est très simple. Il faut se rendre sur le site officiel des impôts. En se connectant à son espace client, il est alors possible de demander un prélèvement chaque mois pour la dernière taxe foncière.

Cela permet ainsi d’éviter une grosse facture à régler en une seule fois à l’automne. Ainsi, bien que cette facture pèse sur les budgets, des mesures existent pour atténuer au mieux son impact.

À lire Une attaque de requin impressionnante sur cette célèbre plage, les baigneurs sous le choc