Facture d’électricité: 21 millions de Français vont payer encore plus cher en 2024

L'année 2024 commencera mal pour certains foyers. En effet, 21 millions d'entre eux vont payer des factures d'électricité conséquentes.

© Facture d'électricité 21 millions de Français vont payer encore plus cher en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’année 2024 devrait être une année où les dépenses énergétiques sont censées baisser. Pour autant, 21 millions de Français verront leur facture d’électricité augmenter une nouvelle fois.

Les factures d’électricité en constante augmentation

En 2023, l’inflation et l’explosion des prix de l’énergie ont plongé grand nombre de Français dans l’embarras. Déjà, en 2022, les prix de l’énergie ont explosé.

Ainsi, la facture d’électricité de bon nombre de Français a fortement augmenté, plongeant de nombreuses personnes dans une situation très difficile. En effet, partout en Europe, l’augmentation du prix du gaz a beaucoup impacté le prix de l’électricité.

À lire Le patron de Lidl annonce une très bonne nouvelle pour tous les consommateurs

Jean Castex avait donc dû prendre les devants pour éviter une hausse insoutenable pour les Français. Il s’était ainsi engagé à ce que les tarifs de vente de l’électricité n’augmentent pas jusqu’à fin 2022.

Une hausse légère de la facture d’électricité avait malgré tout fait l’objet d’une prévision en 2022, mais limitée à « 4 % du tarif » a assuré le premier ministre. Cela s’était traduit sur la facture des ménages par une hausse de 5 euros par mois.

Malheureusement, les nombreuses taxes sur l’électricité ont augmenté leur coût. De plus, le coût de l’acheminement se voulait de plus en plus lourd.

Ajouté à cela, l’électron nucléaire se voulait de plus en plus cher. Et le cours du gaz a fait flamber les prix. En France, la mensualisation des factures, chez tous les fournisseurs, a permis d’étaler les paiements dans le temps.

À lire Chèque énergie 2024: conditions pour le toucher et date d’envoi

Gare aux mensualisations trop gourmandes

Si le prélèvement automatique simplifie les tâches et les tracas du quotidien, cette technique est parfois dangereuse. Aujourd’hui, trois clients sur quatre se sont laissé convaincre par ce mode opératoire.

Lorsque vous souscrivez à une facture chez EDF, vous vous voyez ainsi prélevé chaque mois, sur 11 mois. Le 12ᵉ, vous recevez une facture de régularisation. Soit, vous devez régler la somme manquante, soit EDF vous rembourse si vous avez trop payé.

Même si la mensualisation de votre facture d’électricité comporte de gros avantages, elle possède aussi son lot de tracas. En effet, si vous optez pour une mensualité trop basse, vous pourriez déchanter au cours du 12ᵉ mois.

« C’est notamment de cette manière qu’opèrent les démarcheurs téléphoniques », a fait savoir le médiateur de l’énergie auprès de MoneyVox. Et d’ajouter : « Ils se servent du montant de la facture actuelle pour ajuster leur offre sans préciser que la différence sera très souvent facturée lors de la régularisation annuelle ».

À lire APL: l’astuce pour toucher les allocations en étant propriétaire

Face à cette régularisation annuelle, Engie vous permet donc de réajuster une fois par an le montant de vos mensualités de votre facture d’électricité. Par exemple, si le montant de votre mensualité est supérieur à 40 euros, elles sont vérifiées pour rester adaptées à votre consommation.

En cas de gros écart d’environ 10 %, une alerte se voit envoyée par courriel entre le 3ᵉ et le 9ᵉ mois de votre échéancier. Vous avez donc le choix d’augmenter ou baisser le montant prélevé chaque mois sur votre facture d’électricité.

Une augmentation de l’électricité en 2024

Au mois de novembre dernier, Bruno Le Maire avait fait part d’une hausse effective de la facture d’électricité qui n’excèderait pas les 10 %. Cependant, une nouvelle augmentation va impacter près de 21 millions de ménages français. Ceux qui ont opté pour le tarif bleu et le contrat indexé d’EDF.

D’une manière générale, il s’agit des PME, des copropriétés, des petites communes et des logements sociaux. Ces derniers se retrouvent donc en première ligne de mire.

À lire Action: le meilleur jour de la semaine pour avoir de grosses promos selon les salariés

En effet, le bouclier tarifaire a été mis au point pour aider les ménages à faire face à l’explosion des prix de l’énergie. Jusqu’à présent, l’estimation du TRV était associé à diverses conditions de marché et des requêtes de l’ARENH.

Pour faire face à cette nouvelle hausse prévue pour le mois de février prochain sur votre facture d’électricité, il convient donc d’adopter certains gestes dans le but de réaliser des économies sur la facture d’électricité. Respectez par exemple le chauffage maximal fixé à 19 degrés.

N’hésitez pas à éteindre les appareils en marche durant les heures de pointe et lorsqu’ils sont inutilisés au lieu de les mettre en veille.  Une stabilité énergétique devrait avoir lieu d’ici à 2026.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :