Électricité: très mauvaise nouvelle pour 21 millions de français dès février 2024

C'est une très mauvaise nouvelle pour 21 millions de Français ! La facture d'électricité va encore augmenter en février !

© Électricité très mauvaise nouvelle pour 21 millions de français dès février 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En cette période de fin d’année, le prix de l’électricité n’est toujours pas en baisse. Et cela risque de continuer ! Il va encore y avoir une hausse pour 21 millions de Français, à partir du mois de février !

Le prix de l’énergie continue d’exploser

La situation se complique pour les Français qui ont de plus en plus de mal à régler leurs factures de gaz et d’électricité. Et pour cause ! La hausse des prix continue ! Figurez-vous qu’elle a atteint les 25 %.

Une situation invivable pour certains Français qui sont contraints de payer plusieurs milliers d’euros. C’est le cas de certains boulangers ou PME qui ne parviennent plus à joindre les deux bouts.

À lire Aides financières: des vacances d’été sans dépenser 1 centime

À titre de rappel, les prix de l’électricité ont connu une baisse de 4 % en 2022. Mais avec ce qui se passe en Europe de l’Est, et l’inflation, les prix de l’énergie ont explosé. Souvenez-vous de cet été, il y a eu une hausse des prix de 10 %, au 1ᵉʳ août 2023.

Pendant une conférence de presse en septembre dernier, Emmanuelle Wargon de la CRE (Commission de régulation de l’énergie) n’a pas annoncé de bonnes nouvelles : « On sera dans une zone de 10-20 %, en gros. Avec une hausse de « 10 % maximum ».

C’est donc la raison pour laquelle l’Etat a décidé de négocier avec EDF. Depuis, il y a eu un accord pour mettre fin au tarif régulé de l’électricité, instauré depuis 2012. Un projet qui va donc durer jusqu’au 31 décembre 2025.

Mais cela n’est pas suffisant ! Bruno Le Maire en a dit plus sur France Info. Il évoque des « hausses progressives et limitées » du tarif réglementé de vente l’électricité (TRV) pour les ménages.

À lire Chèque énergie: tout savoir pour le toucher avant l’été 2024

À titre de rappel, le TRV change deux fois par an, France, en février et en août. Alors les prix vont augmenter dès le premier jour de février 2024. « Je prends l’engagement qu’en février 2024, la hausse ne pourra pas dépasser les 10 %. J’espère que ce sera moins. »

Électricité : très mauvaise nouvelle pour 21 millions de Français dès février 2024

Bruno Le Maire a donc annoncé une très mauvaise nouvelle. Mais cette annonce n’est pas du tout une surprise. Car en février et en août 2023, les prix avaient déjà explosé, de 15 et 10 % pour les 21 millions de clients au TRV d’EDF.

Et ce n’est pas tout ! Parce qu’Emmanuelle Wargon de la CRE avait estimé que « le calcul des TRV pourrait aboutir à une évolution. Dont l’ordre de grandeur serait de 10 % max début 2024, dans les conditions de marché, avant le bouclier tarifaire ».

Elle avait aussi évoqué un blocage des prix de l’électricité. Ainsi qu’une conférence sur les prix de l’énergie qui sont en hausse. Mais alors la question se pose, comment se calcule le TRV ?

À lire 60 millions de consommateurs a trouvé le contrat électricité le moins cher de tous

Sachez que le TRV considère les conditions de marché et des demandes d’Arenh à la fin de l’année. Selon nos confrères de Money Vox, « il s’agit d’un système qui autorise l’achat à prix réduit par les fournisseurs alternatifs de l’électricité produite par EDF. »

Malgré cette mauvaise nouvelle, Bruno Le Maire explique que cette hausse va enfin prendre fin à partir de 2026 grâce à la réforme signée entre l’Etat et EDF.

Il s’agit alors d’un traité sur le prix de l’électricité qui change bel et bien les règles du tarif. Il prévoit aussi un niveau de prix moyen autour de 70 euros le MWh.

Cela concerne toute l’électricité nucléaire produite par EDF. Ainsi Bruno Le Maire en est certain, il y aura une « protection permanente » du consommateur.

À lire CAF: cette nouveauté sur vos aides sociales va tout changer

Source : Money Vox