Un couple au RSA arnaque la CAF et détourne plus de 300 000 € d’aides sociales

La fraude à la CAF continue ! Un couple qui touchait le RSA a été arrêté pour avoir détourné plus de 300 000 € d'aides sociales !

© Un couple au RSA arnaque la CAF et détourne plus de 300 000 € d'aides sociales

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le 14 mars dernier, un couple au RSA a été arrêté et placé en garde à vue. La raison ? La police a découvert qu’il a détourné plus de 300 000 €. La fraude sociale explose en France et le gouvernement fait tout pour l’éradiquer.

Un couple au RSA détourne de l’argent

Le 14 mars dernier, un couple touchant le RSA a été arrêté par la police, puis placé en garde à vue. En effet, la police a mené une perquisition à leur domicile. Et une chose est sûre, ils ne s’attendaient pas à une telle découverte. Ils sont tombés sur une énorme fraude aux aides sociales.

Et pour cause ! Les forces de l’ordre ont donc découvert une très grosse somme d’argent en liquide. Figurez-vous que celle-ci dépasse les 300 000 €. Et ce n’est pas tout ! Car il y avait aussi plusieurs objets de valeur.

À lire Facture de Gaz: cette hausse exceptionnelle en juillet 2024 pour tous les Français

Face aux interrogations de la police, le couple n’a pas pu se justifier. Ni prouver l’origine de leur finance. Alors, ils ont eu à faire à la justice ! Figurez-vous que l’homme âgé de 57 ans et sa femme sont convoqués le 7 décembre prochain.

Ils devront donc répondre de l’accusation de blanchiment d’argent et détournement des aides de l’état. Sachez qu’ils ont été dénoncés en 2022. En effet, un responsable d’une chaîne de magasins de bricolage située à Niort a alerté la police.

La raison ? Cet homme touchant le RSA faisait très souvent le tour de leurs magasins pour acheter des matériaux. Ainsi que des outils d’une valeur d’environ 1 000 euros. Ce qui a alerté le responsable du magasin ? Ils avaient l’habitude de payer en espèces.

Seul problème, ce couple revenait toujours quelques jours après pour demander un remboursement sur leur carte bancaire. Ils expliquaient avoir des problèmes avec leur matériel.

À lire Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus temporaire prévu en 2024 ?

« C’est comme ça qu’il procédait au blanchiment, il a réalisé ce type d’opération de nombreuses fois, dans plusieurs enseignes différentes », déclare la police de Niort.

Le couple touchant le RSA est donc accusé de blanchiment d’argent. Selon nos confrères de Café Babel, il s’agit alors d’une pratique « qui consiste à légitimer des fonds illégaux en les faisant transiter par des opérations bancaires. »

Quelle punition pour ces fraudeurs ?

Par la suite, la police du commissariat de Niort a constaté que le couple bénéficiait du RSA. Même constat pour le Groupe interministériel de recherche (Gir). Ils profitaient aussi d’une aide pour recevoir des aides de la Banque alimentaire

Cette affaire a fait grand bruit. « Un couple avec deux enfants vivant en Charente-Maritime, touchant le RSA et bénéficiaire de la Banque alimentaire », précise le communiqué. La sentence risque d’être très lourde !

À lire Une prime de pouvoir d’achat à 10 000 euros, les français concernés

Car la police a affirmé qu’il y a déjà un blanchissement des fonds. Avec cet argent, le couple touchant l’aide sociale du RSA a pu rénover une villa située en Charente-Maritime, dans la commune de Varaize. Et ce n’est pas tout ! Parce que le couple a d’autres biens !

Ils possèdent une Renault Koleo, et mèneraient un train de vie luxueux. Entre 2017 et 2022, la police a aussi constaté des transactions financières illégales.  Au total, la somme tourne autour de 300 000 €.

En plus du RSA détourné, il y a aussi une somme de 25 000 € sur le compte bancaire du couple. Ils disposaient aussi de vêtements neufs d’une valeur de 11 000 €. Ainsi qu’une voiture et villa.  Au total, ces deux biens tournent autour de 100 000 €.

Le couple risque très gros ! Dans un premier temps, ils seront en garde à vue le jour même de leur arrestation. Ils seront aussi coupables pour blanchiment d’argent.  Et ce n’est pas tout ! Car ils écoperont d’une peine de prison de cinq ans.

À lire Cette aide que des millions de parents vont toucher augmente et son nouveau montant

Ainsi que d’une amende de 375 000 €. La situation est grave ! Parce qu’ils pourraient même perdre la garde de leurs deux enfants. Pour couronner le tout, la CAF pourrait les poursuivre pour fraude.