Fraude CAF: elles cachent le décès de leur frère pour continuer à toucher les aides sociales

Pendant des années, deux sœurs ont caché le décès de leur frère pour toucher des aides de la CAF alors qu'elles n'y avaient pas le droit !

© Fraude CAF elles cachent le décès de leur frère pour continuer à toucher les aides sociales

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, faire de fausses déclarations à la CAF peut vous coûter très cher… Deux sœurs algériennes se sont récemment fait prendre par la Caisse d’Allocations Familiales, car elles touchaient des aides alors que leur frère était décédé.

Le gouvernement souhaite éradiquer les fraudeurs à la CAF !

Chaque année, le gouvernement fait la chasse aux fraudeurs de la CAF. Ainsi, depuis plusieurs années, des moyens ont été mis en place pour démasquer celles et ceux qui profitent illégalement des aides de l’État.

Au niveau national, les chiffres sont parlants. Un total de 32,4 millions de contrôles a fait l’objet d’une réalisation en 2022, dont une large partie de manière automatisée (28,3 millions).

À lire CAF: le montant exceptionnel de la prime d’activité après la dernière hausse

De plus, plus de 48 692 fraudes ont été détectées pour un montant de 351 millions d’euros. À son échelle, la Haute-Marne aussi lutte contre les fraudes.

Manuel Galland et Grégory Stevenne, président et directeur comptable et financier par intérim de la CAF dans la région sont sensibles au sujet. La raison est simple : la Haute-Marne se dit particulièrement touchée par la fraude.

« En 2022, la Caf de la Haute-Marne a versé près de 200 millions d’€. À plus de 30 700 allocataires », a rappelé Manuel Galland dans un communiqué. Des chiffres, qui selon eux, doivent faire réfléchir.

En Haute-Marne, 108 159 ont été réalisés par le biais de contrôles automatisés, notamment dans le cadre d’échanges de données avec pôle emploi. Mais aussi la direction des finances publiques, qui sont largement les plus nombreux.

À lire CAF: la liste complète des aides sociales selon le nombre d’enfants à charge

Des contrôles renforcés

Dans la Haute-Loire, les chiffres sont tout aussi mirobolants. En 2022, 942 000 euros de fraude avérés ont été enregistrées, un montant record.

Ce chiffre est pourtant en baisse de 399 112 euros par rapport à 2021. En 2022, la Caisse d’allocations familiales (CAF) de la Haute-Loire a versé 244 millions d’euros de prestations sociales et familiales pour 98 339 personnes, couvrant ainsi 43 % de la population locale.

« Ces prestations se veulent versées à partir de données déclarées par les allocataires qui se disent susceptibles d’erreurs, volontaires ou non. En contrepartie de ce système déclaratif, les contrôles réalisés par la Caf visent à sécuriser les données pour assurer le paiement juste, rapide et régulier des prestations », a fait savoir la CAF dans un communiqué.

Au total, plus de 267 fraudes ont fait l’objet d’une détection par les agents. Sur l’année antérieure, la CAF a détecté 267 dossiers frauduleux représentant près de 942 000 €.

À lire Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Deux sœurs fraudent les aides de la CAF pendant des années

Il y a peu, deux sœurs algériennes, originaires du nord de la France, ont réussi à détourner plus de 389 000 € d’aides sociales auprès de la CAF. Ces dernières ont caché le décès de leur frère pour toucher ses aides.

Malade depuis plusieurs années, ce dernier est décédé. Mais ses sœurs n’ont pas déclaré le décès à la Caisse d’Allocations Familiales. Selon nos confrères d’Actu Lille, les deux sœurettes ont empoché plus de 380 000 € de fonds. En l’espace de quatre ans.

Pour ce faire, elles ont utilisé des chèques de service qui devaient financer la prise en charge du traitement de leur frère malade. Les montants demandés par les intéressées frôlaient parfois les 5000 € pour s’acheter des équipements médicaux nécessaires à leur frère.

Les fraudeuses ont également pris soin de prendre des mesures de précaution pour ne pas éveiller les soupçons. Raison pour laquelle les deux sœurs ont conservé le bail de l’appartement du frère malade. Tout en portant le nom de sa ligne téléphonique à leur nom.

À lire Automobilistes: une amende de 135 euros si vous avez cet équipement très utile dans votre voiture

Ces derniers mois, le gouvernement a instauré des mesures de sécurité renforcées. Dans le but de démasquer les fraudeurs qui tentent de voler de l’argent auprès de la CAF. Chaque jour, de nouvelles tentatives de fraudes se veulent décelées par le gouvernement.

Les fraudeurs avérés doivent donc rembourser les trop perçus. Le cas échéant, ils peuvent écoper d’une peine d’amendement et de diverses pénalités.