Elle dépense 2 000 euros chez Lidl, le supermarché fait une terrible découverte

Une mère de famille a dépensé 2 000 euros chez Lidl. En revanche, la firme allemande a fait une terrible découverte !

© Elle-depense-2-000-euros-chez-Lidl-lenseigne-fait-une-terrible-decouverte

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Lidl est souvent la victime d’arnaques. Plusieurs personnes n’hésitent pas à mettre au point un plan dans le seul but d’escroquer la firme allemande. En revanche, cette dernière a rapidement réagi face à l’arnaque d’une femme.

Lidl arnaqué par une cliente

Les faits se sont déroulés en 2017. Une mère de famille pensait mettre au point une arnaque bien ficelée dans le but d’escroquer Lidl. En revanche, les choses n’auront pas duré longtemps avant que l’enseigne allemande se rendre compte de sa supercherie.

La principale intéressée a réussi à dépenser 2 000 euros dans divers supermarchés de Lidl grâce à son arnaque. Cette dernière s’est étendue sur deux semaines. Pendant plusieurs jours, elle a dépensé de folles sommes dans les magasins.

À lire CAF: fini le temps perdu pour toucher aides et allocations, le versement sera automatique

En l’espace de quinze jours, elle avait déjà déboursé plusieurs milliers d’euros chez Lidl. Alors que ce montant est assez exorbitant, le supermarché ne s’est pas inquiétée. Et pour cause, elle avait deux enfants à nourrir.

La mère de famille devait subvenir aux besoins de son adolescent âgé de 16 ans et de son dernier enfant, âgé de 6 ans. En revanche, elle n’était pas du tout réglo dans ses règlements pour payer ses courses Lidl.

Et pour cause, nos confrères de La Voix du Nord ont révélé qu’elle payait toujours son plein avec des chèques. Au début, les caissières ont toujours accepté les paiements. D’autant plus que la maman présentait toujours les bons documents à la caisse.

Une escroquerie qui éclate au grand jour

Les salariées ne se doutaient pas un seul instant que la mère de famille essayait d’arnaquer Lidl. Mais au moment d’encaisser les chèques, la firme allemande a eu une très mauvaise surprise.

À lire Retraire Agirc-Arrco: les raisons du bonus de 715 euros pour 700 000 retraités

L’enseigne a découvert que les chèques ne passaient pas à la banque. Pire encore. Le compte bancaire de la principale intéressée a fait l’objet d’une clôture. Impossible donc pour Lidl de récupérer l’argent perdu.

Ce n’est pas la première fois que cette cliente a des dettes à rembourser. Lidl a tout de même fait le lien entre tous les chèques en bois. Ils ont compris qu’ils appartenaient tous à la même personne.

Après avoir effectué un calcul, la firme allemande a découvert que la cliente avait tenté de les arnaquer de 2 000 euros. Elle a donc décidé de porter plainte contre la mère des deux enfants.

La justice a aussi décidé de se pencher au sujet de cette affaire. Ainsi, elle a retrouvé la maman et l’a condamnée à rembourser l’énorme somme d’argent qu’elle avait tenté d’arnaquer à Lidl.

À lire Chèque énergie: la date de versement de cette aide en fonction de votre lieu de résidence

La justice rend son verdict

La Voix du Nord a d’ailleurs rapporté que la femme vivait grâce aux aides sociales. Souffrant de dépression depuis le décès d’un de ses enfants, elle vit une période très compliquée. D’autant plus qu’elle n’a pas d’argent.

Une chose est sûre, elle va avoir beaucoup de mal à rembourser sa dette à Lidl. En revanche, la justice n’a pas du tout l’intention de laisser cette femme continuait d’arnaquer les chaînes de supermarchés.

La justice a aussi décidé d’infliger quatre mois de prison avec sursis par le tribunal de Valenciennes. Lors de cette affaire, elle avait échappé à la prison, car les juges ont décidé de se montrer clément face à situation.

Ils ont aussi réalisé qu’elle avait des enfants à nourrir. En revanche, elle ne doit pas subvenir à leurs besoins en volant Lidl et arnaquant les firmes alimentaires. Une chose est sûre, c’est une affaire qui a fait beaucoup de bruit à l’époque !

À lire 60 Millions de consommateurs a trouvé la meilleure crème hydratante de supermarché