Carburant: Leclerc devient l’enseigne avec l’essence la moins chère de France !

Si vous ne savez pas où faire de l'essence, sachez que Leclerc propose le carburant à un prix qui défie toute concurrence !

© Carburant Leclerc devient l'enseigne avec l'essence la moins chère de France !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Trouver de l’essence peu chère est devenu une utopie. Pourtant, sachez que Leclerc s’évertue à proposer du carburant pas cher pour soutenir les Français qui traversent la crise économique.

La course au carburant pas cher

Avec des prix qui dépassent très souvent les 2 euros pour le gazole et le sans-plomb, chercher une station-essence aux tarifs un peu plus bas est devenu peine perdue. Mais, de nombreux Français parviennent à trouver des bons plans pour payer le carburant moins cher.

Certains se fient au bouche-à-oreille et d’autres s’orientent plutôt vers des applications et des sites internet. Pour économiser sur son plein d’essence, les Français sont d’ailleurs prêts à faire du chemin.

À lire RSA: toutes les conditions à respecter et le nouveau montant de l’aide CAF

Cependant, il arrive parfois que le prix du carburant s’aligne sur le marché, mais ce n’est pas toujours le cas. En ce moment, les automobilistes français retrouvent un haut niveau de prix à la pompe.

À l’issue d’une réunion avec les principaux distributeurs à la fin du mois de septembre, le gouvernement a annoncé que « près de 120.000 opérations » de vente de carburant à prix coûtant auraient lieu.

Et ce, « dans 4.000 stations » jusqu’à la fin de l’année. Quelques jours avant, le gouvernement avait appelé les stations service et groupes pétroliers à vendre à perte.

Une technique judicieuse, mais qui est loin, très loin d’avoir convaincu les stations services. Qu’il s’agisse de Leclerc, Carrefour ou encore Système U, aucun d’eux s’est dit favorable à cette demande.

À lire Aides financières: ce site permet de savoir en 2 clics si vous pouvez toucher jusqu’à 60 aides

Vendre à perte, un refus systématique

Le 17 septembre dernier, la Première ministre a annoncé dans Le Parisien que les distributeurs pourront vendre de l’essence « à perte » pendant quelques mois. Une décision qui, dans sa logique, devait conduire à des baisses de prix du litre du carburant.

La Première ministre avait détaillé dans Le Parisien les possibilités pour que le carburant soit moins cher. Notamment en demandant aux distributeurs de vendre le carburant à prix coûtant, voire à perte.

Une décision qui ne portera pas ses fruits, selon Fabrice Godefroy, expert mobilités et environnement pour l’association 40 millions d’automobilistes.

« Un distributeur qui n’est pas un producteur, comme Total, a finalement très peu de marge là-dessus. On parle d’un ou deux centimes, selon les carburants, de marge. Donc c’est une baisse qui est quand même assez faible finalement. Donc, ça ne va pas être suffisant pour les automobilistes », avait-il au micro d’Europe 1.

À lire CAF: les allocations familiales annulées si vous ne respecter pas cette condition en 2024

Les économistes s’attardent à dire que vendre à perte signifie que l’on perd de l’argent. Cette solution n’est donc pas envisageable sur la durée pour des petits distributeurs.

Pour les professionnels du secteur, il faudrait surtout que l’État mette la main à la poche pour aider le secteur. « Cette annonce de demander aux distributeurs de vendre à perte est interdite dans la loi », a insisté Fabrice Godefroy sur Europe 1.

Leclerc propose du carburant à prix imbattable

Si les prix du carburant continuent de baisser, certaines stations services continuent d’y commercialiser gazole et essence sans-plomb au-delà des 2€ le litre. Et ce, au même titre que sur nos autoroutes où les prix du carburant sont toujours plus élevés qu’ailleurs.

Mais, si l’on se fie aux données actualisées des sites comparatifs en matière de prix du carburant, c’est donc E.Leclerc qui propose le gazole au tarif le moins élevé depuis le 11 octobre dernier. Le litre de Diesel se veut vendu 1,769€ dans la station-service de Lunel, dans l’Hérault (34).

À lire Ne buvez plus l’eau du robinet elle est contaminée à l’arsenic dans cette région

Le gain d’un plein réalisé durant une opération de carburant à prix coûtant ne se refuse donc pas. Pour les Français, c’est chez Carrefour qu’il faut aller. Le prix du gazole y est affiché 1,798€.

Pour les franciliens, il faudra se rendre à la station-service Carrefour de Créteil, dans le Val-de-Marne (94). La station propose du carburant intéressant avec du Diesel vendu 1,808€.