Les femmes sont plus sensibles au froid que les hommes et c’est la science qui le dit

Selon une étude, les femmes sont bien plus sensibles au froid que les hommes ! Mais d'où vient cette réaction aux basses températures ?

© Les femmes sont plus sensibles au froid que les hommes et c'est la science qui le dit

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En cette période de froid, les femmes ont tout intérêt à bien se protéger. Car elles sont bien plus sensibles au froid que les hommes ! Voici pourquoi !

Les femmes sont plus frileuses que les hommes

La semaine la plus froide de France depuis six ans touche enfin à sa fin. Elle a été particulièrement difficile à vivre pour les femmes. Et pour cause ! Elles sont bien plus frileuses que les hommes.

Même si elles se couvrent comme il se doit, enfilent cols roulés, écharpes et chaussettes en laine remontées à mi-mollet, cela n’est pas suffisant pour avoir bien chaud.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Une étude montre que les deux sexes ne sont pas similaires quand il s’agit de la tolérance du froid. En effet, c’est donc la gent féminine qui le craint le plus. Les scientifiques l’ont confirmé. Eh oui, ils sont unanimes sur le sujet.

D’après ces études, et selon nos confrères des Écrans de Paris, « les hommes sont à l’aise avec une température ambiante qui se trouve entre 22 °C et 24 °C contre 24,5 °C et 26 °C pour les femmes. »

« Même si les chiffres ne sont pas trop différents, les deux degrés de différence évoquent déjà une question de confort entre les deux sexes. »

Selon la maîtresse de conférences en physiologie Dimitra Gkika, plusieurs facteurs expliquent ces écarts de sensation. Par exemple, il y a donc l’âge, le stress, la fatigue, le statut hormonal. Ainsi que le métabolisme.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

C’est donc le corps qui réagit au vent glacé. Il s’agit alors du « facteur vent ». Ainsi, la sensation éprouvée varie en fonction de chaque personne. Sachez que le risque d’avoir froid sera plus fort si vous êtes fatigué, mal couvert, ou malade.

Ainsi, la thermogenèse qui est donc un mécanisme d’augmentation de la température interne, et la sensation de température peuvent donc changer suivant l’influence des hormones.

Plusieurs explications

Selon les experts, la testostérone empêche la protéine-canal TRPM8. Celle-ci a pour but de détecter la température ambiante, par le biais des terminaisons nerveuses qui se trouvent sous la peau.

Alors le taux de cette hormone dans le corps humain va évaluer sa capacité à ressentir la chaleur. Voilà donc la raison pour laquelle les hommes plus âgés ont plus froid que les plus jeunes.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

C’est aussi la raison pour laquelle les femmes ont plus froid que les hommes. Car elles produisent moins de testostérone. C’est l’œstrogène qui rend le sang plus épais pour l’empêcher de circuler facilement vers les extrémités.

Selon Écrans de Paris, « il affecte aussi le noyau qui est une partie de l’hypothalamus contrôlant la thermorégulation. » Et ce n’est pas tout ! Parce qu’il y a aussi la libération d’une autre hormone : la progestérone pendant l’ovulation.

Elle fait augmenter la température du corps de 0,3 °C à 0,7 °C. Ainsi, la femme est plus sensible au froid. Surtout celles qui prennent la pilule.

Ce sont les mains et les pieds des femmes qui se refroidissent plus vite que ceux des hommes. Il faut donc les protéger comme il se doit. Car certaines peuvent en développer des maladies.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Comme le syndrome de Raynaud, qui est très douloureux. D’ailleurs, il concerne davantage les femmes. Dans ce cas, le resserrement des artères empêche la circulation sanguine. Les extrémités peuvent donc devenir blanches et froides.

Cela peut faire très mal ! Et les mains et les pieds peuvent devenir bleus. Hélas, il n’existe pas de traitement pour cette maladie. Car il s’agit d’une maladie orpheline.