Fraude au RSA: un allocataire CAF arrêté avec 37 000 euros en espèce et des bijoux luxueux

Après avoir fait une fraude au RSA, un jeune homme a été pris la main dans le sac par les forces de l'ordre avec une grosse somma d'argent

© Fraude au RSA un allocataire CAF arrêté avec 37 000 euros en espèce et des bijoux luxueux

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Tous les mois, la Caisse d’allocations familiales (CAF) verse des aides aux foyers les plus démunies. En revanche, certaines personnes n’hésitent pas à mettre en place une fraude au RSA, par exemple, alors qu’elles ne sont pas dans le besoin.

De nombreuses arnaques aux aides sociales

La fraude au RSA ou autres aides sociales est un véritable fléau en France. Et pour cause, la Caisse d’allocations familiales n’arrivent pas toujours à mettre la main sur les fraudeurs. Certains passent entre les mailles du filet.

Pourtant, la caisse d’allocations familiales fait appel à des experts qui partent à la chasse aux arnaqueurs. En 2022, la CAF a effectué 32,4 millions de contrôles. Elle a alors détecté « 48.692 cas de fraudes individuelles« .

À lire Chèque énergie: que faire si vous ne l’avez pas encore reçu en 2024 ?

Le revenu de solidarité active, plus connu sous le nom de RSA, est d’ailleurs une aide versée à de nombreux français. Mais, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à frauder tandis qu’ils n’en ont pas besoin.

Pour rappel, c’est une aide pour les personnes qui ne touchent pas le minimum de ressources pour vivre décemment. En revanche, il y a 60 % de fraude au RSA. Un jeune homme de 25 ans a d’ailleurs tenté d’arnaquer la CAF.

Même s’il touchait cette aide de la CAF, les autorités ont découvert qu’il avait en sa possession 37 000 euros en espèce. En revanche, la loi autorise d’avoir 9 999 euros sur soi, sans justificatif.

Une fraude au RSA découverte

Au-delà de cette somme, vous devez avoir un document qui vous autorise à avoir cette somme d’argent. En plus d’avoir 37 000 euros sur lui, le jeune homme qui fraude au RSA avec aussi une montre de la marque Rolex dans son logement.

À lire Des policiers découvrent l’impensable dans des légumes Leclerc

Les enquêteurs ont aussi découvert qu’il avait des produits stupéfiants à son domicile ainsi que des vêtements de luxe, du matériel Hi-Fi haut de gamme et d’autres articles de lui. Pourtant, il percevait l’aide de la CAF.

Nos confrères de l’Est Républicain ont alors révélé que la justice l’avait « condamné à trois ans de prison par le tribunal de Besançon (Doubs) ». Et ce, à la suite de la perquisition effectuée à son domicile.

Le média a indiqué : « Le 17 octobre dernier, une perquisition a été menée au domicile du jeune homme ». Les forces de l’ordre ont alors découvert son ADN sur un chargeur de pistolet-mitrailleur.

Elles ont également retrouvé ses empreintes sur une puissante berline allemande, volée. L’homme qui fraude au RSA a ainsi tenté de se justifier. Il a expliqué que les 37 000 euros venaient de sa société.

À lire Leclerc, Picard, Lidl: ces frites sont les pires de toutes selon 60 Millions de consommateurs

« Si on me le donnait, c’est que j’y avais droit »

Au sujet de sa fraude au RSA, il a affirmé : « Je suis jeune. Je ne savais pas qu’il fallait déclarer chaque mois à l’Urssaf ». Et de préciser sur l’aide de la CAF : « Pour moi, si on me le donnait, c’est que j’y avais droit ».

Concernant son empreinte sur le chargeur de l’arme présente sous une trappe du coffre de la voiture volée, il a indiqué : « J’ai toujours aimé les armes. Une fois on m’a proposé d’aller tirer dans le bois de Chailluz. J’ai accepté ».

En revanche, la procureure a déclaré que les justifications « pourraient prêter à sourire tant elles sont peu crédibles ». La justice a alors décidé de le condamner à trois ans de prison ferme.

Au sujet de la fraude au RSA, le site mes-allocs a déclaré : « Une fraude ne doit pas être associée à des problèmes récurrents de déclaration erronée ou tardive qui génèrent des trop-perçus de prestations familiales ».

À lire Toutes les aides financières pour payer son loyer, son permis ou ses études

Vous devez obligatoirement déclarer tous les revenus que vous percevez, auprès de la CAF.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :