Allocation chômage: très bonne nouvelle pour les chômeurs la décision est annulée

Les résultats du 1er tour des élections législatives changent la donne concernant la réforme sur l’allocation chômage.

© Allocation chômage: très bonne nouvelle pour les chômeurs la décision est annulée

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La réforme que le gouvernement souhaite apporter sur l’allocation chômage n’aura finalement pas lieu dans l’immédiat. En effet, les résultats du 1ᵉʳ tour des élections législatives ont tout chamboulé. Le projet qui a soulevé une vague d’indignation auprès des personnes concernées est mis en suspens.

Une très bonne nouvelle pour les chômeurs qui craignaient de perdre le droit aux allocations.

Une réforme pour durcir les conditions d’accès à l’allocation chômage en France

Des millions de Français touchent l’allocation chômage chaque mois. Cette aide précieuse leur permet de subsister le temps de trouver un travail qui leur permettra de subvenir à leurs besoins.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Au grand détriment des bénéficiaires de l’allocation chômage, le gouvernement a décidé de durcir les conditions d’accès à l’aide. Ainsi, bon nombre de demandeurs d’emploi craignent de se retrouver démunis face à la réforme.

Gabriel Attal, le Premier ministre a récemment annoncé la publication du décret sur cette réforme au 1ᵉʳ juillet. Le gouvernement a prévu l’application de la nouvelle mesure pour décembre.

Ce changement sur l’allocation chômage implique des modifications au niveau des conditions d’éligibilité à l’aide.

Avant, les demandeurs d’emploi avaient droit à l’allocation chômage après 6 mois de travail sur les 24 derniers mois. La réforme augmente cette période à 8 mois.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

La durée d’indemnisation se réduit aussi à 15 mois pour les moins de 57 ans et à 18 mois pour les moins de 53 ans.

Les personnes concernées jugent ces mesures précipitées et injustes. Et la décision se retrouve vivement critiquée par les citoyens, mais également pour les syndicats.

Ces derniers déclarent que ces changements sur l’allocation chômage constituent une menace pour les chômeurs. Ils estiment que la mise en place de cette réforme présente des risques énormes pour les seniors et les jeunes.

Les confédérations syndicales ont alors exprimé leurs réticences face à l’adoption de cette réforme sur l’allocation chômage. Et leurs prières ont été entendues, car les résultats du 1ᵉʳ tour des élections législatives ont bouleversé les projets de l’Etat.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Le projet de réforme se met en pause après les résultats du 1ᵉʳ tour des élections législatives

Les résultats du 1ᵉʳ tour des élections législatives viennent de tomber et le camp présidentiel se retrouve en mauvaise posture. Pour cause, les citoyens penchent plus en faveur des adversaires.

Cette situation a contraint le gouvernement de revoir son projet de réforme sur l’allocation chômage.

Le Premier ministre a décidé de mettre en suspens la publication du décret prévue pour le 1ᵉʳ juillet. Cela redonne ainsi de l’espoir aux chômeurs qui craignaient de perdre leurs droits à l’allocation chômage bientôt.

Cette décision du gouvernement pourrait signifier son souhait de renégocier les termes de la réforme.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Il faut savoir que le Rassemblement national et le Nouveau front populaire se révèlent aussi défavorables à ce projet. Ces opposants ont d’ailleurs clairement exprimé qu’ils prévoient d’annuler la réforme sur l’allocation chômage s’ils remportent les élections.

En suspendant temporairement les nouvelles mesures, le gouvernement tente alors de regagner la confiance des électeurs.

En remplacement du décret prévu pour le 1ᵉʳ juillet, l’Etat publiera un autre décret pour prolonger les règles de l’allocation chômage jusqu’au 31 juillet.

Il s’agit d’une mesure transitoire qui permet aux bénéficiaires de conserver leur allocation chômage. Et ce, jusqu’à ce des ajustements soient faits après les négociations.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main