CAF: cette réforme qui permet de toucher les aides sociales sans en faire la demande

La CAF met en place un nouveau système qui permettra aux bénéficiaires de toucher leurs aides sans avoir à les réclamer. Le point.

© CAF: cette réforme qui permet de toucher les aides sociales sans en faire la demande

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Bien que la CAF ne cesse de simplifier les démarches pour demander les aides, bon nombre de bénéficiaires potentiels ne les réclament pas. Pour veiller à ce que les allocations reviennent à ceux qui en ont le plus besoin, l’organisme met en place un nouveau système.

Cette réforme permettra aux allocataires de toucher leurs aides, sans avoir à faire mille en une démarche administrative. Une bonne nouvelle pour des millions de Français qui pourront enfin accéder à leurs droits plus facilement.

Un taux de non-recours important pour les aides de la CAF

Pour aider les citoyens les plus démunis, le gouvernement propose bon nombre d’aides sociales, gérées par la CAF. Ces dispositifs permettent à ceux qui ont des ressources modestes de toucher un complément de revenus.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

Ainsi, ils peuvent mieux assumer leurs dépenses au quotidien et maintenir un niveau de vie digne.

Malheureusement, 33 % des bénéficiaires potentiels des aides de la CAF ne réclament pas leurs droits. Cela concerne les aides comme le RSA, les APL ou encore les allocations familiales. Pour certaines allocations comme le minimum vieillesse, le taux de non-recours atteint les 50 %.

Cette situation peut s’expliquer de différentes manières.

Certaines personnes éligibles ne demandent pas les aides de la CAF, tout simplement car elles veulent s’en sortir seules.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

En effet, ces bénéficiaires potentiels ne veulent pas être considérés comme assistés. Ainsi, ils préfèrent trouver le moyen de subvenir par eux-mêmes à leurs besoins.

Le non-recours important des aides de la CAF s’explique également par le manque d’information. Bon nombre de familles qui ont droit aux allocations ne savent pas qu’elles peuvent les réclamer.

Pour résoudre ce problème, la CAF organise souvent des campagnes d’information et de sensibilisation.

Enfin, la majorité des Français éligibles aux allocations versées par la CAF appréhendent la complexité des démarches pour les réclamer.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Se retrouvant déjà en situation difficile, ils n’ont pas de temps à consacrer pour les différentes procédures de demande. Et ce, même si la réclamation des aides se fait intégralement en ligne.

Un système automatisé pour faciliter l’accès aux allocations

La nouvelle mesure mise en place par la CAF vise à réduire le taux de non-recours aux aides.

Il s’agit d’une réforme qui consiste à automatiser l’attribution des allocations. Pour appliquer ce système, les formulaires se prérempliront automatiquement, sans l’intervention des bénéficiaires.

Normalement, les allocataires doivent déclarer leurs ressources tous les trimestres. Avec ce nouveau système, ils n’auront plus à le faire et toucheront automatiquement leurs aides s’ils sont encore éligibles.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

En plus d’automatiser l’attribution des aides de la CAF, cette réforme contribuera à réduire les erreurs de déclaration.

Même si l’initiative se révèle prometteuse, cette réforme de la CAF fait tout de même face à des défis de taille. Les éventuels bugs pourraient compromettre la mise en place du nouveau système.

Cependant, la CAF reste optimiste quant aux réels avantages de cette réforme. Même si des bugs surviennent, la réduction du non-recours en vaut le détour.

De plus, cette mesure permettra de faciliter l’accès aux prestations sociales auprès des personnes les plus démunies.

À lire Permis de conduire: une suspension courte prévue pour certains automobilistes ?

L’organisme des aides sociales lancera un test pilote dans 5 départements cet automne. Et la CAF diffusera le nouveau système dans tout le pays en 2025.