CAF: vos allocations bloquées si vous ne respectez pas cette règle

La CAF peut vous bloquer toutes vos allocations si vous ne suivez pas cette démarche avant le mois de juin !

© CAF: vos allocations bloquées si vous ne respectez pas cette règle

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La CAF peut suspendre vos aides sociales si vous n’effectuez pas cette démarche. Que faut-il faire pour éviter cela ? Voici ce que vous devez savoir !

CAF: le contrôle continu

En France, des milliers de foyers comptent sur les aides sociales de la CAF pour subvenir à leurs besoins. Ces aides financières sont importantes, notamment en cette période d’inflation.

Les différentes prestations sociales permettent de faire face aux dépenses du quotidien. La CAF distribue donc les aides en fonction de la situation de chacun. Mais comment l’organisme peut-il répondre au mieux au besoin de ses allocataires ?

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Pour répondre à cette problématique, l’organisme d’aides sociales a recours à ce qu’on appelle le contrôle continu. Celui-ci permet à la CAF de connaitre la situation réelle des bénéficiaires des aides sociales.

Une démarche important pour distribuer les aides sociales de façon juste et adéquate. Cela simplifie aussi les démarches administratives et permet d’éviter les erreurs de paiement.

Ainsi, si vous percevez des aides de la CAF, vous devez absolument effectuer cette démarche avant le mois de juin. À partir du 8 juin prochain, l’organisme peut suspendre vos allocations.

Cette démarche garanti le maintien de vos aides. Que ce soit les allocations familiales, le RSA, la prime d’activité, les APL ou encore l’AAH et bien d’autres aides de la CAF.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Que faut-il faire exactement ? Vous devez déclarer vos ressources à l’organisme d’aides sociales. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de suivre les étapes mentionnées dans la suite de cet article.

Comment déclarer ses ressources ?

Le contrôle continu des ressources est une démarche importante autant pour les bénéficiaires que pour la CAF. Elle permet en effet une meilleure compréhension de la situation réelle des allocataires et évite les erreurs de paiement.

Pour pouvoir procéder à la vérification de vos ressources, la CAF a besoin de connaitre deux informations essentielles. Votre numéro fiscal et votre numéro d’accès en ligne aux services des impôts.

Ces informations doivent être transmises à la CAF avant le 8 juin prochain. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit d’aller sur le site de l’organisme d’aides sociales ou sur votre application mobile Caf- Mon Compte.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Allez ensuite dans la rubrique Mes ressources. Vous trouverez alors le formulaire à remplir. Vous devez le faire avant la date du 8 juin. Passé ce délai, la CAF estime que vous refusez le contrôle continu des ressources.

L’organisme social a donc le droit de vous suspendre vos aides s’il n’a pas les informations requises. Pour éviter cela, vous devez donc respecter les délais imposés par la CAF.

Cette démarche est cruciale pour maintenir vos aides sociales. Ces informations permettent en effet à la CAF de distribuer les aides de manière juste et équitable.

Les autres avantages !

Cette procédure permet aussi un traitement transparent de votre dossier. La CAF a besoin de ces informations pour connaitre votre situation réelle et ajuster vos aides en conséquence.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Ce système permet aussi d’éviter les erreurs de paiement. Il faut savoir que si vous recevez des aides en trop, la CAF peut vous demander de rembourser ce qu’on appelle un trop perçu.

D’un autre côté, ce type de procédure permet aussi de lutter contre la fraude. Les fraudes aux aides sociales ne sont pas si rares que cela. Le contrôle continu est donc un bon moyen de lutter contre ce genre de pratiques qui coûtent de l’argent à la CAF.