Huile d’olive: très mauvaise nouvelle les prix explosent encore ça devient délirant

La hausse des prix et des matières premières combinée au changement climatique a fait de l'huile d'olive un produit de luxe !

© Huile d’olive: très mauvaise nouvelle les prix explosent encore ça devient délirant

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’huile d’olive extra-vierge est l’un des produits les plus emblématiques de la cuisine méditerranéenne. Et l’inflation ne l’a malheureusement pas épargnée. En effet, l’huile de l’olive a très fortement augmenté ces derniers mois et son prix va continuer à grimper.

Les raisons de cette hausse sont nombreuses. Elles vont de la crise climatique qui a affecté les oliveraies du bassin méditerranéen à la dynamique du marché mondial.

L’huile d’olive extra-vierge connaît une période de prix record

Depuis juin 2022, les prix de l’huile d’olive extra-vierge ont connu une croissance importante, dépassant les records historiques précédents.

À lire Ne mangez plus ces produits Noz ils contiennent des larves et des insectes

On note, en effet, une hausse de 135 % pour l’huile d’olive extra-vierge de l’Union Européenne en an et demi.

Les hausses les plus significatives sont enregistrées en Espagne, qui représente 50 % de la production mondiale d’huile d’olive et le principal exportateur.  En effet, en Espagne le prix a augmenté de plus de 160 %.

La première cause du déclin espagnol est liée à la sécheresse. En effet, dans le pays ibérique, les oliveraies sont super-intensives et nécessitent des quantités d’eau importantes.

Par conséquent, le secteur de l’huile d’olive dépendant des conditions climatiques, sa production connait alors une chute historique. À savoir 1,48 million de tonnes en 2021-2022 à 600. 000 tonnes en 2022-2023. Et, mauvaise nouvelle, les experts annoncent même pire pour la prochaine récolte !

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

La hausse des prix de l’huile d’olive est, bien sur la première conséquence de cette baisse de production.

« Il y a quatre mois, elle était à 8,80 euros. Et là, elle a grimpé à 14,90 euros », a alors témoigné , sur TF1, une cliente de supermarché à propos du prix d’une bouteille d’huile d’olive. Une hausse historique des prix dont elle n’est pas la seule à se plaindre.

« Ce n’est pas donné. C’est un budget. S’il n’y avait que ça, mais le problème, c’est l’ensemble… », a alors témoigné une autre cliente.

Une hausse de plus de 20 % en moins d’un an !

Vous l’aurez compris, la première explication est qu’il fait trop chaud et trop sec dans les grands pays producteurs d’huile d’olive. Outre l’Espagne qui est le numéro 1, l’Italie produit 15 %. Puis, 15 % sont répartis entre la Grèce, le Portugal, la Tunisie, la Turquie et le Maroc.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Selon les chiffres de l’entreprise NielsenIQ, le prix du litre d’huile d’olive a augmenté de 21 % en moins d’un an. Elle a donc atteint, en moyenne, 13,48 euros au mois de mars 2024.

Et, le moins que l’on puisse dire, est que les nouvelles d’Espagne sont loin d’être rassurantes.

En effet, la sécheresse ne manque d’inquiéter l’État ibérique. Il s’agit alors, tout bonnement, d’un drame national pour un pays qui consomme de l’huile d’olive à tous les repas.

Par exemple, 20 % de la production mondiale d’huile d’olive se trouve en Andalousie.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

 « Comme ça fait deux ans qu’il y a la sécheresse, il faut aider les oliviers à tenir jusqu’à la prochaine récolte à l’automne, quand la pluie devrait revenir », explique alors Rafael Guzmán, un Espagnol qui entretient ses 2 000 oliviers.

Les réserves d’eau sont à sec. « Si au moment de la floraison, on ne peut pas donner d’eau à l’olivier… Il se débarrasse de ses fruits et les jette au sol !« , ajoute-t-il.

À noter que ce producteur a récolté 20 tonnes d’olives cette année, deux fois moins qu’en temps normal.

Et la France n’échappe à toutes ces tendances. Au regard du changement climatique, la production française d’huile d’olive a chuté de 5. 785 tonnes en 2021-2022 à 3. 500 tonnes en 2022-2023. 

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard