Loto: elle bat le record et gagne 36 fois en 6 mois

Cette femme, aux Philippines, crée un buzz énorme autour d’elle. Elle gagne non pas une fois, mais 36 fois au loto en l’espace de 6 mois.

© Loto: elle bat le record et gagne 36 fois en 6 mois

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Des millions de personnes, dans le Monde, espèrent voir leur vie changer en s’essayant aux jeux de hasard. Et la chance sourit bien évidemment à certaines d’entre elles. Aux Philippines, cette femme bat tous les records avec un nombre hallucinant de victoires au loto.

Elle gagne 36 fois en l’espace de 6 mois. Certains l’envient tandis que d’autres restent dubitatifs face à cette chance irréaliste.

36 victoires au loto depuis le mois de juillet

Une victoire au loto prouve à quel point vous êtes chanceux. Ce jeu de hasard attire de plus en plus de personnes, surtout en ces temps difficiles. Si vous remportez le jackpot, vous pourrez voir votre vie transformée du tout au tout.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Mais que se passe-t-il si vous gagnez au loto plusieurs fois ?

C’est notamment le cas de cette Philippienne qui fait parler d’elle dans les 4 coins du Monde. Sacrée veinarde selon certains, tricheuse pour d’autres, elle aurait gagné 36 fois au loto.

Si ces victoires s’étalaient sur toute une vie, cela prendrait sûrement moins d’ampleur.

Mais la joueuse est venue réclamer ses gains 36 fois en seulement 6 mois. De quoi affoler la toile, indigner les autres joueurs et éveiller les soupçons des autorités.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Aux Philippines, le salaire mensuel s’élève à 300 euros tout au plus. Les gains de cette gagnante au loto atteint les 140 000 euros, une somme inimaginable pour ses compatriotes.

Pour la petite histoire, elle aurait gagné au loto 8 fois en juillet, 9 en août, 2 en septembre, 4 en octobre et 9 en novembre. Une chance impossible statistiquement !

Face à cette info, les autres joueurs commencent à croire à des tirages truqués.

Les autorités restent également suspicieuses face à ces séries de victoires anormales. La commission sénatoriale des jeux et des divertissements a d’ailleurs mené l’enquête auprès des organisateurs.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

Le président du PCSO apporte des explications

Les 36 victoires de « la gagnante la plus chanceuse du monde », selon les autorités philippiennes, soulèvent des doutes. Les millions de joueurs de loto, aux Philippines et dans les autres pays, se questionnent sur l’intégrité du jeu. Et les investigations continuent pour discerner le vrai du faux dans cette affaire des plus étonnantes.

Melquiades Robles, le président du PCSO fait une déclaration pour calmer les vagues d’indignation des joueurs. « C’est ce que je voulais dire, que le demandeur n’est pas forcément le gagnant », affirme-t-il. Cette phrase emmène alors l’histoire vers un tout autre tournant.

Il faut savoir qu’aux Philippines, il est possible de demander à des agents d’aller réclamer vos gains au loto.

En effet, le détenteur du billet peut remettre son ticket à une autre personne qui ira récupérer son butin pour lui.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

Certains gagnants n’ont pas le temps d’aller chercher leur argent ou se retrouvent loin du lieu où il faut réclamer. D’autres ont recours à des agents pour préserver leur anonymat.

Dans tous les cas, rien ne prouve réellement que les 140 000 euros que cette femme est venue réclamer lui appartiennent.

Il se peut qu’elle soit juste un agent à qui les vrais gagnants ont confié leurs tickets.

Ces explications du président du PCSO parviennent à calmer un peu les tensions qui règnent autour du loto. Toutefois, les autorités n’en ont pas encore fini avec l’enquête et comptent bien trouver la vérité, tôt ou tard.

À lire Alerte météo: les orages géants appelé derechos de plus en plus nombreux en France

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :