Continuer à toucher le chèque carburant de 200 euros en 2024

Cette année encore, le chèque carburant aidera les Français à faire plusieurs pleins. Voici comment profiter de cette aide de 200 euros.

© Continuer à toucher le chèque carburant de 200 euros en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Parmi les aides du gouvernement, on peut citer le chèque carburant. Ce dernier, d’un montant variable, va permettre au plus grand nombre de faire le plein, à l’heure où le prix de l’essence est en constante hausse.

Le chèque carburant aide des millions de Français

C’est officiel, le chèque carburant de 100 euros va apporter un soulagement aux Français. Cette excellente nouvelle se veut ainsi renforcée par son élargissement à 1,6 million de bénéficiaires supplémentaires à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Cette initiative constitue donc un soutien significatif pour les automobilistes. Ces derniers font face à la hausse constante des prix des carburants depuis plusieurs années.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

La guerre en Ukraine et l’inflation a poussé de nombreux Français à réduire leurs déplacements. Et ce, pour faire face à ces coûts croissants.

L’impact se fait d’ailleurs ressentir à l’échelle européenne, où deux tiers des personnes ont dû ajuster leurs habitudes de déplacement. En raison de l’inflation et des coûts de carburant.

De même, on estime qu’un tiers des citoyens de l’UE envisagent même d’opter pour des véhicules électriques à l’avenir. Et ce, malgré leur coût initial élevé.

Même si l’achat d’un véhicule électrique se veut onéreux, cela représente des avantages à long terme. Notamment l’absence de frais de carburant.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Pourtant, 76 % des Français restent attachés à leur voiture, le pourcentage le plus élevé en Europe. Dans ce contexte, le chèque carburant devient d’une importance capitale.

Un coup de pouce non négligeable

Initialement évoqué en 2022, le chèque carburant a été mis en œuvre en France en 2023. Le but premier est ainsi d’aider les ménages à faire face à l’inflation.

En particulier dans le domaine des dépenses liées aux déplacements quotidiens. Cet appui concerne près de 10 millions de personnes en France, principalement des ménages modestes, représentant jusqu’à la moitié de la population française.

Les bénéficiaires incluent donc les propriétaires de véhicules à deux roues, électriques ou hybrides. Mais aussi les travailleurs indépendants et les fonctionnaires.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

De plus, au sein d’un foyer, chaque personne est éligible à cette aide de 100 euros. Une nouvelle très encourageante émerge avec l’annonce de l’élargissement de cette aide à 1,6 million de bénéficiaires supplémentaires.

Cette décision, confirmée par Olivier Véran, répond donc à une demande formulée par le groupe indépendant Liot. Mais aussi les députés Horizons.

Cette extension, intégrée au budget 2024, vise donc à soutenir davantage les classes moyennes. Cette mesure contribuera à atténuer le fardeau financier des Français qui utilisent leur voiture pour se rendre au travail, avec une augmentation prévue de la proportion de travailleurs éligibles, passant de 50 % à 60 %.

De plus, cette initiative, annoncée à la fin de septembre par le président, vient donc prolonger une mesure déjà en place depuis janvier 2023. Le chèque carburant est une réponse directe à la hausse des prix du carburant.

À lire CAF: cette aide de 200 euros pour vous aider à trouver un job cet été

Comment profiter du chèque carburant

En France, le chèque carburant est d’un montant de 100 euros. Il y a peu, plusieurs médias annonçaient que l’allocation de 100 €, pourrait être supprimé dans le cadre d’une stratégie de réduction des dépenses publiques.

Lors d’une intervention diffusée lors du JT de 20 heures sur TF1, le ministre de l’Économie a présenté un programme de réduction des coûts de 10 milliards d’euros pour 2024. En plus des 16 milliards d’économies déjà planifiés.

Parmi les secteurs visés par ces restrictions budgétaires figurent des aides telles que Ma Prime Rénov et le compte personnel de formation (CPF). Bien que certains médias tels que BFMTV aient confirmé cette information, le ministère a nié ces allégations.

Cette aide, initialement destinée aux 50 % des foyers les plus précaires, a d’ailleurs été étendue pour toucher également le 6ᵉ décile de revenus. Soit environ 6 millions de bénéficiaires.

À lire Cette pièce de 2 centimes d’euro peut vous rapporter jusqu’à 5 000 euros

L’allocation peut donc atteindre 100 € par véhicule, soit 200 euros pour un ménage possédant deux voitures. Cette mesure stipulait que le versement de l’indemnité serait conditionné par le prix du carburant, fixant un seuil critique à 2 €/litre.

Quant à l’avenir de cette aide, il demeure incertain à ce stade. Les dernières données du ministère de la Transition écologique indiquent que les tarifs du Super SP95 – E10 et du diesel sont actuellement de 1,83 € par litre, se rapprochant ainsi du seuil de 1,95 €.

L’élimination de l’indemnité dans le contexte d’une augmentation des prix du carburant pourrait aggraver la situation. Mais pour l’instant, l’aide restera.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :