Prime de fin d’année: montant et critères pour toucher cette aide le 31 décembre

De nombreux Français vont pouvoir bénéficier d'une prime de fin d'année en 2023. Qui est concerné ? Voici ce qu'il faut savoir !

© Prime de fin d'année montant et critères pour toucher cette aide le 31 décembre

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une bonne surprise pour dire adieu à 2023. De nombreux Français vont pouvoir bénéficier d’une prime de fin d’année. Qui est concerné ? Quel est son montant ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Prime de fin d’année : une belle surprise

Cette année 2023 n’a pas été facile pour les Français. En effet, l’inflation ne les a pas épargnés. Et leur pouvoir d’achat a été fortement impacté par la hausse des prix.

Le coût de la vie a donc bien augmenté. Et y faire face devient parfois difficile pour certains salariés. Heureusement, ils vont pouvoir profiter d’un petit bonus en cette fin d’année !

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

En effet, certains salariés vont avoir droit à la prime de fin d’année. De nombreuses sociétés en France versent cette prime exceptionnelle à leurs salariés. Un coup de pouce financier qui est toujours le bienvenu en ces temps de crise.

En 2022, 4,1 milliards d’euros ont été versés à plus de 5 millions de salariés en France. En 2023, de nombreux Français vont aussi pouvoir bénéficier de la prime de fin d’année.

D’ailleurs, selon l’INSEE, le pouvoir d’achat des Français devrait augmenter dans les prochains mois. En effet, l’organisme estime une hausse de 1,2 % du pouvoir d’achat des foyers.

Cela sera dû à une augmentation des salaires qui leur permettra de respirer un peu mieux. D’un autre côté, l’INSEE prévoit aussi une hausse de 5 % en moyenne des revenus des employés.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

En attendant une hausse des salaires, les salariés vont pouvoir profiter d’une prime de fin d’année. Une belle surprise pour clôturer l’année 2023 en beauté et entamer 2024 avec un joli bonus.

Tout ce qu’il faut savoir

De nombreux salariés français vont pouvoir bénéficier d’une prime de fin d’année. Les principaux concernés sont ceux qui ont des CDI. Mais même ceux qui ont des contrats à durée déterminés pourront en bénéficier.

Une certaine catégorie de salariés sera tout de même prioritaire pour la prime de fin d’année. En effet, c’est le cas des salariés qui gagnent moins de 3 fois le SMIC annuel.

Pour ces personnes-là, le montant de la prime de fin d’année est affranchi d’impôt sur le revenu. Ainsi que des cotisations salariales.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

Il est tout de même important de noter que le seuil se situe entre 3 000 et 6 000 euros. Cela dépend aussi de la présence d’un accord de participation.

Quant aux salariés qui gagnent un revenu égal ou supérieur à 3 fois le SMIC annuel, ils pourront aussi bénéficier de la prime de fin d’année. Il faudra tout de même répondre aux conditions fixées pour les autres salariés aussi.

Pour rappel, la loi précise que l’affranchissement fiscal et social est effectif jusqu’au 31 décembre 2026. Cette mesure s’applique seulement pour les salariés qui ont un revenu inférieur à 3 fois le SMIC. Et travaillent dans des structures de mois de 50 salariés.

Pourquoi l’Etat a mis en place cette prime de fin d’année ? Avec cette mesure, le gouvernement espère relancer l’économie en boostant le pouvoir d’achat des Français.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Cette prime de fin d’année permet donc de faire des achats qu’ils ne pouvaient pas se permettre avant. Mais il faut tout de même continuer à surveiller l’inflation qui continue d’impacter le quotidien des Français.

Ce coup de pouce ponctuel peut donc être un véritable soutien pour les foyers français. Mais une telle mesure peut-elle être suffisante pour relancer l’économie sur le long terme ? Pour le moment, elle aide seulement à limiter les effets de l’inflation à court terme.