Ne mangez plus ces produits Noz ils contiennent des larves et des insectes

Des dattes, distribuées par la société Futura Finances, sont actuellement rappelées dans tous les magasins Noz de France.

© Ne mangez plus ces produits Noz ils contiennent des larves et des insectes

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Connaissez-vous l’univers NOZ ? Il s’agit aujourd’hui du leader européen du déstockage. NOZ est une chaîne de magasins qui vend une grande variété d’articles à prix bas.

Dans ses magasins, l’on trouve de tout ! Des vêtements aux appareils électroniques, ou encore de quoi aménager sa maison voire de quoi manger. Mais attention ! Des dattes en vente dans tous les magasins français de l’enseigne font l’objet d’un rappel massif.

Des insectes ou des larves pourraient s’y trouver…

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

NOZ rappelle un produit en urgence !

Un rappel de produit désigne toute action qui empêche la distribution et l’exposition d’un produit dangereux. Et, bien-sur, sa proposition aux consommateurs.

Rappel Conso est d’ailleurs le nouveau site qui centralise l’information sur les produits dangereux depuis 2021.

Ce site officiel met à disposition des consommateurs de manière simple et lisible la liste des rappels de produits.

Les professionnels ont, quant à eux l’obligation, d’y déclarer tous leurs produits ayant fait l’objet d’un rappel.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

La procédure de rappel consiste donc à ramener le produit au point de vente. Et elle implique aussi la logistique, les chaînes de distribution ou les entrepôts.

Cette mesure est prise lorsqu’il existe un danger ou une incertitude quant à la sécurité d’un produit déjà sur le marché. Ce rappel implique alors les autorités, les médias et d’autres plateformes pour informer les consommateurs et rappeler le produit.

« Le principe est le suivant… Lorsqu’un produit fait l’objet d’un rappel, le professionnel doit le déclarer sur Rappel Conso. Les consommateurs ont ainsi accès, sur ce site unique, à la liste exhaustive, fiable et actualisée des produits dangereux rappelés », explique le site du gouvernement.

Et aujourd’hui, il s’agit justement de dattes en vente dans les magasins de l’enseigne NOZ.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Informations concernant ces dattes

Si vous avez acheté des dattes récemment, ce rappel de produit doit alors vous inciter à la prudence !

Bien-sur, vous devez tout de suite vérifier si vous êtes en possession de la référence en question afin d’éviter tout désagrément.

Les dattes que ce rappel concerne sont en vente sous la marque MUDGA, avec l’intitulé Dattes Wahati dans des boîtes de 1 kg.

Elles ont été en vente du 06/05/2024 au 14/05/2024.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

Ces dattes étaient alors en vente dans les magasins de déstockage de l’enseigne NOZ sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Les lots en question portent les numéros de référence 1002760272 et 1003507478.

Si vous êtes en possession d’une boîte de dattes correspondant à ces informations, il est vivement recommandé de ne pas les consommer.

Le motif du rappel ? La présence potentielle d’insectes (visibles ou non).

À lire Le permis de conduire à vie c’est fini pour les seniors ?

Selon Rappel Conso : putréfaction, détérioration ou décomposition

« Pour des raisons de contamination, d’origine externe ou autre… Ou par putréfaction, détérioration ou décomposition, il est recommandé par précaution aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au(x) lot(s) décrit(s) ci-dessus de ne pas les utiliser », dévoile alors la fiche de rappel.

Les clients de NOZ qui ont acheté ces dattes ont jusqu’au 10 juillet prochain pour les rapporter en point de vente. Un remboursement est prévu.

Si, en découvrant cette fiche de rappel, il vous est impossible de les retourner, le site du gouvernement vous conseille alors de détruire ces dattes afin d’éviter toute consommation.