N’achetez plus ce café très connu très dangereux pour la santé selon 60 millions de consommateurs

60 millions de consommateurs tire la sonnette d'alarme et alerte les consommateurs sur ces marques de café à éviter.

© N'achetez plus ce café très connu très dangereux pour la santé selon 60 millions de consommateurs

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Vous êtes un grand fan de café ? Vous devez faire attention à la marque que vous choisissez. Selon 60 millions de consommateurs, « il n’y a pas que du bon » !

Le café : cette boisson phare du quotidien

Après l’eau, le café est une des boissons les plus consommées au monde. D’ailleurs plus de 8 Français sur 10 consomment du café au moins une fois par jour. Que ce soit noir ou avec du lait.

Certains n’arrivent même pas à démarrer leur journée sans leur boisson préférée. D’autres aiment bien déguster un bon café l’après-midi.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Alors que le café fait de plus en plus d’amateurs, il était important pour 60 millions de consommateurs de se pencher sur le sujet.

Ainsi, le magazine a analysé de nombreuses références disponibles sur le marché pour pouvoir identifier celles qui pourraient causer des problèmes de santé.

Dans un nouveau numéro datant de février dernier, 60 millions de consommateurs a donc mené l’enquête au sujet du café. L’étude s’est penchée sur la présence de composés chimiques nocifs. Notamment les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et l’acrylamide.

« La torréfaction élimine les pesticides mais, en revanche, elle a comme inconvénient de former des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). » explique 60 millions de consommateurs. « Ces derniers peuvent aussi provenir d’une pollution environnementale, surtout lors du séchage lorsque celui-ci se déroule à proximité d’une route fréquentée par de nombreux véhicules. » précise le magazine.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Ces substances sont importantes pour le processus de torréfaction, mais elles soulèvent certaines interrogations.

Surtout concernant leurs effets sur la santé. « Une partie de ces composés est reconnue cancérogène par les autorités sanitaires » dévoile 60 millions de consommateurs.

L’enquête de 60 millions de consommateurs

Pour mener à bien son étude, 60 millions de consommateurs a comparé plus d’une cinquantaine de références de café. Il en arrive à la conclusion que tous les cafés contiennent de faible taux d’acrylamide.

« Elle aussi se forme pendant la torréfaction » explique 60 millions de consommateurs. D’ailleurs il y en a aussi dans les pommes de terres frites ou sautées. « Soupçonné d’être cancérogène, ce composé ne doit pas dépasser le seuil de 400 µg/kg dans le café torréfié » ajoute le magazine.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

La bonne nouvelle est que les références de l’analyse ne dépassent pas les seuils. « Les cafés de l’étude sont tous légèrement contaminés, avec des quantités d’acrylamide comprises entre 78 µg/kg pour la capsule Auchan bio et 345 µg/kg pour la dosette Lavazza, la plus « chargée » du panel » précise 60 millions de consommateurs.

Le magazine s’est aussi intéressé aux références de café décaféiné. En réalité, ils ne le seraient pas vraiment.

Cependant, il n’y a pas de quoi ressentir les effets. Sauf en cas d’hypersensibilité, précise 60 millions de consommateurs.

Enfin, il y a aussi d’autres substances indésirables que les experts ont détecté pendant les analyses des différentes références.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Lors de leur étude, les experts de 60 millions de consommateurs ont cherché la trace de corps étrangers dans les cafés en grains ou moulus.

« Résultat : des fragments d’insectes parfois nombreux » précise le magazine dans ses résultats. Des taux élevés pour certaines marques. « Jusqu’à 80 dans le café moulu Bellarom de Lidl et même 83 dans le café en grains Alter Eco » précisent les experts.

Cela veut dire que le tri n’aurait pas été fait correctement.

Il faut tout de même garder en tête que la présence de ces « intrus » ne présente pas de danger pour le consommateur. Cependant, leur présence rend la chose un peu moins appétissante.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes