60 Millions de consommateurs alerte sur les dangers de ces 2 gels douche très connus

Comme les crèmes et autres produits de beauté, il faut se méfier de la composition des gels douche. 60 Millions de consommateurs alerte !

© 60 Millions de consommateurs alerte sur les dangers de ces 2 gels douche très connus

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Avant d’acheter un produit de beauté ou d’hygiène, il est très important de bien lire la composition. 60 Millions de consommateurs alerte sur le danger de ces deux gels douche.

Bien lire la composition !

C’est la règle numéro 1 que vous ne devez jamais oublier avant d’acheter un produit en magasin. Que ce soit pour les plats préparés, les gâteaux ou encore les produits d’hygiène, cela est très important.

Par exemple, des experts ont prouvé que certaines crèmes très populaires étaient mauvaises pour la santé. C’est donc le cas de la Vaseline qui contiendrait une forte dose de pétrole.

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Il en est de même pour les shampoings. Certains ont de si mauvais composants qu’ils peuvent provoquer des chutes de cheveux. Cette semaine, une enquête de 60 millions de consommateurs s’intéresse aux gels douche.

En effet, le magazine balance sur deux produits que vous connaissez très bien, dans un de leurs hors-séries en 2023. Dans un premier temps, ils évoquent le principe de leur étude.

« En effectuant nos analyses, nous ne cherchons pas à dénicher des ingrédients interdits mais plutôt à repérer ceux qui, tout réglementaires qu’ils soient, sont moins sûrs que d’autres ou sont sur la sellette »

Le magazine ajoute que les produits E ne présentent pas de danger. Mais attention ! Il y a un risque. Il en est de même pour les produits C ou D. Nos confrères déclarent ainsi :

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

Ils ne poseraient pas de problème sanitaire si on en faisait un usage ponctuel (mais ils sont à usage quotidien) ou si d’autres produits, cosmétiques ou ménagers, n’exposaient pas aux mêmes ingrédients ».

Comme les gels douche ne pénètrent pas à l’intérieur de la peau, les effets sont moindres. Mais ce n’est pas une raison pour délaisser leur composition !

Voici les deux marques de gels douche à bannir !

Nos confrères ajoutent que même s’ils n’entrent pas dans la peau, les gels douche sont dangereux. Et ce, en raison de l’impact qu’ils ont sur Dame Nature.

« Certains ingrédients pouvant avoir des effets sur la santé sont plus facilement tolérés parce qu’ils ne sont pas supposés pénétrer dans la peau. À l’inverse de ceux pouvant avoir un effet sur l’environnement, car l’eau de rinçage les y entraîne… «.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Les ingrédients qui posent un problème dans les gels douche sont les mêmes que ceux des shampooings. Il y a donc des allergènes, des molécules polluantes ou irritantes. Mais aussi des colorants qui polluent aussi.

Sans oublier la grande diversité de conservateurs dans les gels douche ! Certains experts affirment qu’ils sont cancérogènes, mutagènes. Ou encore dotés de substances qui dérèglent les fonctions hormonales, comme l’acide salicylique…

Le magazine conseille de bannir le kit do-it-your-self Ma box au naturel. « Il contient moins de parfums, d’allergènes ou de colorants que les autres gels douches. Le kit Graine créative (savons licornes) ne possède aucun ingrédient parfumant. Mais il est pénalisé par quelques ingrédients irritants ou controversés«.

L’asso mentionne aussi le seul produit pour homme de la sélection : Nuxe Men – Gel douche multi-usage. Son score santé est « D » !  « Les hommes ne paraissent pas une cible pour les produits les mieux formulés», ajoute 60 Millions de consommateurs.

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende

Dans cette liste de gels douche, il y a celui de Nocibé – Les délices tartes amandine. Et même ceux de Tahiti. « Comme le produit Tahiti Kids cheveux et corps nous paraît bien polluant (PEG, PPG, EDTA…), avec des composants suspectés d’être perturbateurs. Plutôt à éviter comme produit du quotidien».