5 astuces géniales pour réduire le stress de votre chien avant un rendez-vous chez le vétérinaire

Si votre chien est très stressé lors d'un rendez-vous chez le vétérinaire, sachez qu'il y a plusieurs astuces à mettre en place !

© 5 astuces géniales pour réduire le stress de votre chien avant un rendez-vous chez le vétérinaire

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les rendez-vous chez le vétérinaire ne sont pas un moment agréable pour votre chien. Votre animal doit accepter de se faire manipuler tous les coins de son corps afin de vérifier qu’il est en bonne santé. Mais la manipulation par un inconnu peut vite devenir une source de stress.

Le medical training : un entraînement idéal

Si votre chien est très stressé lors d’un rendez-vous chez le vétérinaire, sachez qu’il ne s’agit pas d’une fatalité. Il est tout à fait possible de lui apprendre à gérer ce moment avec beaucoup moins d’appréhension.

Mais pour y parvenir, il faut du travail. Vous pouvez pratiquer le medical training. Avec l’aide d’un éducateur ou seul, il est possible d’aider votre animal à rester calme lors d’une visite chez le vétérinaire.

À lire Aides financières: des vacances d’été sans dépenser 1 centime

Le medical training est un entraînement pour que votre animal coopère lors des soins. Au fur et à mesure du temps, cet enseignement va l’aider à se détendre, voire à apprécier les manipulations.

Ainsi, vous pourrez aussi améliorer la confiance que votre chien a en vous. Cet entraînement vous demandera une certaine rigueur. Il est important de le pratiquer au moins trois fois dans la semaine pour avoir des résultats.

Durant cet entrainement, vous apprendrez à manipuler votre chien et à la désensibiliser de certains gestes. Tout au long de cet exercice, il faudra impérativement récompenser votre animal de compagnie.

Ces astuces pour aider votre chien

Grâce aux manipulations, votre compagnon à quatre pattes n’aura plus d’appréhension. Et pour cause, le médical training consiste à respecter les demandes de votre chien. S’il réalise bien l’exercice, il est récompensé.

À lire Chèque énergie: tout savoir pour le toucher avant l’été 2024

Si votre animal souhaite stopper les soins, il faut le laisser faire. L’importance du médical training est de ne jamais le forcer à faire une chose qu’il ne souhaite pas. Il faut toujours y aller étape par étape.

Chaque avancée est une victoire et mérite une récompense. Il ne faut jamais contraindre son animal. Non seulement la confiance avec votre chien va se rompre mais vous n’obtiendrez que de mauvais résultats à terme.

Une fois que l’étape des manipulations est acquise, il est important de réaliser cet entrainement chez le vétérinaire. Il faut l’habituer au lieu. Lors d’une première séance, vous pouvez, par exemple, simplement rester dans la salle d’attente.

Félicitez le calme de votre chien et mettez en pratique les entraînements que vous avez réalisés à la maison. Pour une autre séance, vous pourrez demander à votre vétérinaire de vous prêter une salle pour réaliser les exercices.

À lire 60 millions de consommateurs a trouvé le contrat électricité le moins cher de tous

N’ignorez pas votre compagnon chez le vétérinaire

Vous pouvez aussi demander à vos amis de jouer au vétérinaire pour que votre animal s’habitue à la présence d’un inconnu. Après toutes ces étapes, nul doute que votre chien sera plus à l’aise avec l’idée de se laisser manipuler par un vrai professionnel lors d’un prochain rendez-vous.

Avant de vous rendre chez le vétérinaire, il est important d’avoir sorti votre compagnon. À cause du stress, il risque de faire ses besoins dans la salle d’attente. Une sortie l’aidera aussi à se détendre car il aura pu se dépenser mentalement et physiquement.

Lors du rendez-vous, il faut arriver détendu. Si vous ressentez du stress, votre chien va le ressentir. Et cela ne fera qu’empirer son état. Si votre chien demande de l’attention, il ne faut surtout pas l’ignorer.

Dans des moments de stress, vous devenez le seul repère de votre animal, il aura alors besoin de réconfort. Pour l’aider, n’hésitez pas à jouer avec son doudou préféré. Vous pouvez aussi apporter des occupations comme un tapis de léchage tartiné de pâté, de yaourt ou encore de beurre de cacahuète.

À lire CAF: cette nouveauté sur vos aides sociales va tout changer

Pour finir, n’hésitez pas à museler votre chien si votre chien est agressif avec un vétérinaire. En revanche, il faudra lui apprendre le port de la muselière en amont. Une fois encore, c’est un exercice que vous pouvez faire grâce au medical training.