Aide de l’État: qui va toucher cette aide de 600 euros sans conditions de revenus et sa date de fin

D'ici 2027, tous les logements devront obligatoirement être équipés d'un nouvel appareil. Une aide de l'Etat encourage les ménages

© Aide de l’État: qui va toucher cette aide de 600 euros sans conditions de revenus et sa date de fin

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Un thermostat connecté permet d’ajuster la température de votre logement, en fonction de la météo, du ressenti, ou de paramétrages de votre choix. Ce dispositif sera obligatoire dès 2027. Ainsi, vous pouvez désormais bénéficier d’une aide de l’État lorsque vous faites installer un tel dispositif chez vous. Et ce, que vous soyez propriétaire ou locataire et quel que soit votre niveau de revenu.

Une aide de l’État pour ce dispositif obligatoire

Dans le cadre d’un « plan thermostat », le Gouvernement a notamment :

– publié des informations qui s’adressent aux particuliers. Ces informations visent à préciser les différents renseignements relatifs à l’installation d’un système de régulation de la température dans un logement.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

– et lancé le dispositif « Coup de pouce pilotage connecté du chauffage pièce par pièce ». Il s’agit d’une aide de l’État dont vous pouvez bénéficier si vous faites installer un thermostat programmable connecté dans votre logement entre le 1ᵉʳ décembre 2023 et le 31 décembre 2024.

Ce thermostat permet de définir la température des différentes pièces de votre logement avec système de chauffage (Radiateur. Plancher chauffant …), notamment en fonction de plages horaires.

Un décret que le gouvernement a publié au Journal Officiel du 8 juin 2023 indique qu’à dater du 1ᵉʳ janvier 2027, tous les logements (existants et neufs) devront être équipés d’un système de régulation automatique de la température de chauffage par pièce.

Il s’agit donc non seulement d’un thermostat connecté. Mais cela peut être aussi un dispositif qui possède au minimum les fonctionnalités basiques de programmation de la température.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Quel est le montant de ce coup de pouce de l’État ?

L’aide pour l’installation d’un thermostat connecté s’adresse à tous. En effet, vous pouvez y prétendre que vous soyez propriétaire ou locataire et quel que soit votre niveau de ressources.

Toutefois, la construction de votre logement doit avoir pris fin depuis plus de 2 ans. Et, il ne doit pas s’agir d’un système de chauffage collectif pour percevoir cette aide de l’État.

En effet, l’aide ne s’applique que pour les installations d’un thermostat connecté sur un système de chauffage individuel.

Le montant de l’aide varie selon la taille totale de la surface chauffée dans votre logement. Pour la calculer, vous devez alors additionner la taille des différentes pièces de votre logement dans lesquelles se trouve un système de chauffage.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Les montants de l’aide de l’État sont donc les suivants :

– Pour une surface chauffée inférieure à 35 m2, le montant sera de 260 €
– et une surface entre 35 et 60 m2, l’aide de l’État sera de 312 €
– Pour une surface chauffée entre 60 et 70 m2, l’État versera 364 €
– et une surface entre 70 et 90 m2, il versera 416 €
– Pour une surface entre 90 et 110 m2, l’aide de l’État sera alors 520 €
– et une surface entre 110 et 130 m2, l’État versera 572 €
– Pour une surface supérieure à 130 m2 , l’aide sera de 624 €

Comment bénéficier de cette aide de l’État ?

Pour bénéficier de cette, l’installation du thermostat doit se faire par un professionnel. Cette aide est alors versée par des entreprises signataires de la charte « Coup de pouce pilotage connecté du chauffage pièce par pièce ».

Il s’agit principalement de fournisseurs d’énergie ou de sociétés que ces fournisseurs mandatent.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Pour toucher cette aide de l’État vous devrez alors :

– comparer les offres des entreprises signataires de la charte.
– accepter l’offre d’un signataire de la charte
– signer un devis de travaux d’un professionnel
– faire réaliser les travaux par ce professionnel
– fournir à l’entreprise signataire de la charte certains documents nécessaires au versement de l’aide de l’État. (Facture. Attestation sur l’honneur de conformité que le professionnel vous remet à la fin des travaux…).

L’État peut ensuite verser l’aide par virement ou par chèque.

Cette aide de l’État peut aussi prendre une autre forme (bons d’achat…) convenue avec l’entreprise signataire de la charte.

À lire Récupérer facilement votre chèque énergie jusqu’à 277 euros en 2024

Par ailleurs, un installateur professionnel peut aussi choisir de déduire directement le montant de l’aide de l’État de votre facture totale. Il demandera alors, de son côté, le remboursement de cette somme.