CAF: qui va toucher la hausse du RSA et des allocations familiales en 2024 ?

La CAF a décidé de revaloriser le montant des aides. Ces allocataires qui bénéficieront de la hausse des allocations familiales et du RSA.

© CAF: qui va toucher la hausse du RSA et des allocations familiales en 2024 ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Depuis quelques années, l’inflation met à mal les finances de tous les Français. Tous les habitants de l’Hexagone en font les frais et les ménages aux revenus modestes ont beaucoup de mal à s’en sortir. Face à ces difficultés, la CAF a pris la très bonne décision de revaloriser le montant de ses prestations sociales.

Cette hausse de 4,6 % permettra aux bénéficiaires d’augmenter leur pouvoir d’achat et de sortir de la misère. Qu’en est-il du RSA et des allocations familiales ?

Les conditions pour toucher le RSA et les allocations familiales

La CAF offre un soutien précieux aux Français qui ont du mal à subvenir à leurs besoins. Parmi les aides les plus connues, il y a le RSA et les allocations familiales.

À lire Vacances d’été: sortez vite de l’eau si vous voyez ces vagues carrées à la plage

Ces coups de pouce financiers se destinent aux familles dont les ressources manquent pour subvenir correctement à leurs besoins.

Le RSA et les allocations familiales s’attribuent aux personnes qui habitent en France de manière régulière. Cette condition de résidence est la même pour la plupart des aides de la CAF.

Pour cause, les aides versées par l’organisme ont été mises en place selon la situation économique dans l’Hexagone.

Pour bénéficier du RSA, il faut avoir au moins 25 ans. Le droit à cette aide de la CAF impose également des conditions de ressources. La CAF prend en compte vos revenus des 3 derniers mois et toutes les autres ressources dont vous disposez.

À lire Un permis de conduire spécifique pour les seniors de plus de 70 ans ?

Le montant de l’aide dépendra de vos revenus et de votre composition familiale.

Les jeunes âgés de 18 à 25 ans ont aussi le droit de demander le RSA. Mais ils doivent avoir travaillé au moins deux à temps plein ou avoir cumulé 3 214 heures de travail. Pour les bénéficiaires de cette version du RSA, il n’y a pas de condition de revenus à respecter.

Les allocations familiales versées par la CAF, quant à elles, reviennent aux familles qui ont au moins 2 enfants de moins de 20 ans.

Il n’y a pas de plafond de revenus à ne pas dépasser. Toutefois, la CAF calcule le montant de l’aide en fonction de vos ressources.

À lire Vacances d’été: la technique imparable pour réserver des hôtels beaucoup moins cher

Cette hausse de 4,6 % des allocations de la CAF profitera-t-elle à tout le monde ?

La CAF a récemment annoncé une revalorisation de 4,6 % sur le montant des aides qu’elle verse. Cette décision a pour objectif de contrer les impacts de l’inflation sur le budget des Français. En effet, en 2023, l’inflation a atteint les 5 % et beaucoup de familles ont encore du mal à remonter la pente.

Tous les allocataires de la CAF profiteront de cette hausse en 2024.

La revalorisation de 4,6 % sur les aides de la CAF concerne aussi le RSA et les allocations familiales. Pour une personne seule et sans enfants, le montant du RSA passe de 607 euros à 635 euros. La base mensuelle de calcul des allocations familiales passe de 445,93 euros à 466,44 euros.

Cette hausse se base sur le Code de la Sécurité sociale qui ajuste le montant des aides en fonction de l’évolution des prix à la consommation.

À lire CAF: bonne nouvelle vous allez pouvoir toucher cette aide sociale plus longtemps

Malheureusement, cette bonne nouvelle annoncée par la CAF risque de n’être que de courte durée.

En effet, le gouvernement prévoit une dérogation à la règle d’augmentation des prestations sociales. Et ce changement aura lieu en 2025.

Selon le ministre délégué chargé des Comptes publics, certaines prestations n’augmenteront pas l’année prochaine.

Cela inclut notamment la prime d’activité, la retraite de base et le RSA. Pour les allocations familiales, aucune information n’a encore été divulguée.

À lire Vacances: cette lourde amende si vous ramassez des coquillages à la plage