CAF: le versement des aides change, ces Français qui ne sont pas concernés

La CAF met en place une nouvelle réforme sur le versement des allocations dans plusieurs départements. Découvrez si vous êtes concerné.

© CAF: le versement des aides change, ces Français qui ne sont pas concernés

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Malgré les campagnes d’information et la simplification des démarches, le taux de non-recours aux aides de la CAF reste encore très élevé. Des millions de bénéficiaires potentiels ne viennent pas réclamer leurs allocations à cause de différentes raisons. Pour faciliter l’accès aux aides au maximum de personnes possible, la CAF met en place une nouvelle mesure.

Grâce à cette réforme sur les versements, les allocataires toucheront leurs aides plus facilement.

Le versement des aides de la CAF facilité grâce à cette nouvelle mesure

Les allocations de la CAF constituent une aide précieuse pour les Français qui n’ont pas beaucoup de ressources pour vivre. Malheureusement, les personnes qui ont droit à ces coups de pouce financiers ne les réclament pas toujours.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

La principale raison du non-recours réside dans la complexité des démarches pour demander ces aides de la CAF.

Même si les familles savent qu’elles sont éligibles aux allocations, elles préfèrent ne pas les demander. Car elles n’ont pas de temps à consacrer aux longues procédures à entamer pour les toucher.

Pour résoudre le problème, la CAF met en place une réforme sur les versements de ses allocations. Grâce à cette mesure, les bénéficiaires toucheront automatiquement leurs aides, sans avoir à en faire la demande.

L’automatisation du versement des aides de la CAF repose sur le pré-remplissage des formulaires des allocataires.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Pour cela, la CAF utilisera les données déjà disponibles auprès des autres organismes pour les remplir. Ainsi, si vous vous révélez éligible à une allocation, vous n’aurez plus aucune démarche à faire pour la toucher.

En effet, la CAF vous la versera de manière automatique.

Cette mesure, si les résultats de l’expérimentation que la CAF prévoit de faire se révèlent concluants, permettra à l’Etat d’économiser des milliards d’euros. Somme perdue chaque année à cause du taux de non-recours important aux aides sociales.

Les Français concernés par cette nouveauté

Avant de généraliser la nouvelle mesure à toute la France, la CAF procèdera à une phase d’expérimentation.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Et les allocataires dans les 5 départements sélectionnés dans l’Hexagone bénéficieront du versement automatique très bientôt. Avec cette phase de tests, la CAF a pour objectif d’évaluer l’efficacité et les failles du système avant son déploiement.

Pour choisir les départements qui expérimenteront en premier ce dispositif, la CAF a pris en compte leur situation géographique. Mais aussi le contexte économique de chaque département. Et ce, dans le but de refléter la plupart des régions du pays.

Si vous vivez dans les Pyrénées-Atlantiques, dans les Ardennes ou dans l’Hérault, vous faites partie des chanceux qui profiteront du changement.

Cette réforme de la CAF concerne aussi les habitants de l’Aube et des Alpes-Maritimes.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Notez bien que seules les personnes qui ont déjà un compte à la CAF sont concernées. Ainsi, si vous n’êtes pas encore allocataire, vous devrez patienter encore un peu avant de bénéficier du versement automatique.

Il vous faudra attendre le déploiement du système dans tout le pays.

Cette réforme se révèle complexe et soulève encore des questionnements sur la sécurité des données personnelles. Les allocataires craignent également les bugs techniques qui pourraient leur priver de leurs allocations.

Mais ils peuvent se rassurer, car la CAF prévoir encore de faire des ajustements, en fonction des résultats obtenus après les tests. Si tout se passe bien, toute la France pourra profiter de cette automatisation des versements dès mars 2025.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main