Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Le chèque énergie n’a pas été envoyé à tous les bénéficiaires. Pour ceux qui l'attendent toujours, il existe un processus de réclamation

© Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Vous souhaitez obtenir une aide financière pour payer vos frais d’énergies ? Ou encore pour effectuer certains travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Vous pouvez alors bénéficier du chèque énergie si vous respectez certaines conditions. Plusieurs millions de bénéficiaires ont reçu leur chèque énergie 2024 .

En revanche le gouvernement en a oublié d’autres, environ un million, alors qu’ils sont pourtant éligibles. Si vous faites partie des Français oubliés, voici la date à laquelle le réclamer et comment.

Qui sont donc ces oubliés du chèque énergie ?

Au mois d’avril, la majorité des bénéficiaires du chèque énergie 2024 ont reçu leur aide.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Généralisée en 2018, cette aide s’adresse chaque année, sous conditions de ressources, à plusieurs millions de ménages modestes.

Toutefois, début 2024, plusieurs associations de défense des consommateurs avaient tiré la sonnette d’alarme: « Le gouvernement envisage d’exclure potentiellement près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie alors qu’ils remplissent les critères pour l’obtenir. »

Dans les faits, jusque la, c’est via la taxe d’habitation que l’État identifiait les personnes éligibles au chèque énergie. Or, celle-ci a été supprimée pour les résidences principales. Par conséquent, le gouvernement n’a pas pu identifier de nouveaux ayants droit.

« Effectivement pour un certain nombre de raisons techniques, des personnes qui ont un niveau de revenu très faible (…) ne vont pas toucher ce chèque. Nous allons remédier à cette difficulté. Il y aura un système de réclamation. Et il n’y aura aucun perdant !« , avait alors expliqué le ministre de l’Économie Bruno Le Maire début février.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Réclamation possible dès juillet

Le vendredi 3 mai, Bruno Le Maire avait alors livré plus de renseignements sur ce guichet de réclamation. Ce dernier sera « mis en ligne en juillet » et jusqu’à la fin de l’année 2024, avait alors déclaré le ministre à Ouest-France.

Les personnes en question devront donc faire la réclamation sur le site chequeenergie.gouv.fr. Une réclamation qu’elles pourront effectuer jusqu’à décembre.

Après étude de leur dossier, les oubliés recevront alors leur chèque énergie sous un délai maximum d’un mois.

Selon le ministère de l’Économie, « les ménages éloignés du numérique pourront faire une demande via l’assistance utilisateurs et transmettre leurs justificatifs par voie postale, en joignant également leur(s) déclaration(s) de revenus 2022, déclarés en 2023. Dans ce cas, le délai d’instruction sera de deux mois maximum ».

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

À quoi sert le chèque énergie ?

Comme l’indique le site du Service Public, le chèque énergie aide les ménages modestes à payer les dépenses suivantes :

– Dépenses de fourniture d’énergie relatives au logement (factures d’électricité, gaz …)

Achats de combustible (Électricité. Gaz naturel ou pétrole liquéfié. Fioul domestique. Bois. Biomasse ou autres combustibles pour l’alimentation du chauffage ou production d’eau chaude)

Charges d’énergie incluses dans la redevance si vous logez dans un logement-foyer conventionné. Ou encore en établissement (Ehpad. EHPA), résidence autonomie, établissement ou unité de soins de longue durée (ESLD. USLD)

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Charges récupérables incluant des frais d’énergie quittancées pour l’occupation d’un logement social

Dépenses relatives à l’acquisition ou l’installation d’un équipement, matériaux et appareil éligibles au dispositif MaPrimeRénov’. Il est obligatoire que ce soit professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) qui les réalise.

En 2024, le montant du chèque énergie se situe entre 48 et 277 euros selon les revenus et la composition du ménage.

Outre cet oubli, les foyers éligibles n’ont aucune démarche à faire pour le recevoir. En effet, ils reçoivent automatiquement leur chèque énergie par courrier.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main

Cette aide est valable jusqu’au 31 mars de l’année qui suit son émission.