Chèque énergie: toutes les conditions pour faire une réclamation et toucher jusqu’à 277€

Les bénéficiaires du chèque énergie qui n’ont pas reçu leur aide en 2024 pourront bientôt la réclamer. Les étapes pour le faire.

© Chèque énergie: toutes les conditions pour faire une réclamation et toucher jusqu’à 277€

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie permet à des millions de familles d’alléger leurs factures d’énergie chaque année. Cette aide précieuse, d’une valeur maximum de 277 euros, se retrouve versée automatiquement à ses bénéficiaires.

La campagne de distribution du chèque énergie se tient au printemps tous les ans. Et cette année encore, beaucoup de bénéficiaires n’ont pas reçu leur chèque.

Découvrez les démarches que vous devez faire pour réclamer votre chèque énergie cet été.

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

Les conditions d’éligibilité au chèque énergie

Le gouvernement attribue de chèque énergie à des millions de personnes, en France. Grâce à cette aide, vous pouvez toucher entre 48 et 277 euros tous les ans.

Et cette somme vous permet de régler vos factures d’énergie comme le gaz, le fioul ou l’électricité. Vous pouvez aussi utiliser l’aide pour financer les travaux de rénovation énergétique chez vous.

A partir de cette année, les locataires de logements sociaux peuvent aussi utiliser le chèque énergie pour leurs charges de chauffage.

Une bonne nouvelle pour les locataires de HLM qui n’avaient pas droit au chèque énergie avant.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

Pour toucher le chèque énergie, vous devez respecter des conditions de ressources. Et c’est l’administration fiscale qui se charge de déterminer l’éligibilité des bénéficiaires de l’aide.

Elle se base sur votre RFR et si ce dernier est inférieur à 11 000 euros, vous êtes éligible.

Vous n’avez aucune démarche à faire pour demander le chèque énergie. L’administration fiscale transmet la liste des bénéficiaires de l’aide à l’ASP. Et si vous vous révélez éligible, vous recevrez le chèque énergie directement dans votre courrier.

Cette année, les bénéficiaires du chèque énergie 2024 ont déjà reçu leur aide.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Si vous ne l’avez pas encore reçu, ne vous inquiétez pas ! Vous pourrez alors le réclamer dès le mois de juillet en suivant quelques étapes simples.

Les étapes pour réclamer votre aide en juillet

Un couac administratif, dû à la suppression de la taxe d’habitation, a privé près d’un million de personnes de leur chèque cette année.

En effet, l’administration fiscale n’a pas pu dresser la liste des nouveaux bénéficiaires de l’aide. A cause de cela, ceux qui ont reçu le chèque énergie en 2023 l’ont encore reçu en 2024, même s’ils ont perdu leur éligibilité.

Et les nouvelles personnes éligibles n’ont pas touché leur aide.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

Pour résoudre ce problème, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie a alors promis l’ouverture d’un guichet de réclamation en ligne. Et ce portail verra le jour au mois de juillet. Pour demander votre aide, il vous suffit de vous rendre sur le site officiel de chèque énergie.

Avant de procéder à ces étapes, il faut tout de même vérifier votre éligibilité en utilisant le simulateur sur le site.

Une fois sur la plateforme, vous devrez alors remplir un formulaire et renseigner votre numéro d’identification fiscale.

Il faudra aussi fournir une copie de votre pièce d’identité et une facture d’énergie à votre nom. Assurez-vous d’avoir ces pièces à portée de main avant de débuter le processus de demande.

À lire Le permis de conduire à vie c’est fini pour les seniors ?

Si votre demande est acceptée, vous recevrez votre chèque dans un délai de 1 mois après la réclamation.

Après avoir reçu le chèque, notez bien qu’il ne reste valable que jusqu’au 31 mars 2025. Vous devez l’utiliser avant cette date, sinon, vous perdrez jusqu’à 277 euros.