Chèque énergie: ces français qui peuvent le réclamer en juillet pour toucher jusqu’à 277 euros

Avec la suppression de la taxe d'habitation, l'identification des ménages concernés par le chèque énergie est plus difficile.

© Chèque énergie: ces français qui peuvent le réclamer en juillet pour toucher jusqu’à 277 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Comme tous les ans, au printemps, le chèque énergie a été envoyé à plus de 5,6 millions de ménages français au cours du mois d’avril.

Mais cette année, de nombreux bénéficiaires, environ 1 million, ne l’ont pas reçu à cause d’un bug administratif. Face à ce problème, le gouvernement a justement mis en place guichet de réclamation en ligne.

Le million d’oubliés du chèque énergie

La campagne du chèque énergie 2024 a débuté le mardi 2 avril pour s’achever le 25 avril. Et, le montant de cette aide financière se situe entre 48 à 277 euros pour les ménages les plus modestes.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

En 2023, 5,6 millions de foyers en avaient alors profité. Alors que cette année, près d’un million de bénéficiaires supplémentaires pourraient percevoir le chèque énergie

À condition que ces derniers en fassent la demande, et que le gouvernement mette en place la plateforme de réclamation nécessaire.

En effet, début 2024, plusieurs associations de défense des consommateurs avaient alors tiré la sonnette d’alarme (CLCV. AFOC. Familles rurales. Cnafal. UFC. Unaf. )
. « Le gouvernement envisage d’exclure potentiellement près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie alors qu’ils remplissent les critères pour l’obtenir », avait alors déclaré l’une d’entre elles.

Dans les faits, le gouvernement identifie les personnes éligibles au chèque énergie via la taxe d’habitation. Or, celle-ci ayant été supprimée pour les résidences principales, le gouvernement n’a pas pu identifier de nouveaux bénéficiaires.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

« Effectivement pour un certain nombre de raisons techniques, des personnes qui ont un niveau de revenu très faible (…) ne vont pas toucher ce chèque. Nous allons remédier à cette difficulté. Il y aura un système de réclamation. Et il n’y aura aucun perdant », avait alors argumenté le ministre de l’Économie Bruno Le Maire début février.

Les foyers ayant vu leurs revenus baisser en 2022 par rapport à 2021… Les jeunes actifs… Ou encore les ménages ayant réalisé leur première déclaration commune en 2022 auraient donc dû, en principe, être éligibles au chèque énergie 2024.

« Les associations ont bien fait de réagir, bien fait de signaler le problème. Nous l’avons réglé, il n’y aura pas de perdant« , avait alors expliqué Bruno Le Maire sur France 5 en début d’année.

Guichet de réclamation du chèque à compter de juillet

Le vendredi 3 mai 2024, Bruno Le Maire a donné plus de précisions quant à ce guichet de réclamation.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Le guichet de réclamation du chèque énergie sera « mis en ligne en juillet » et ce, jusqu’à la fin de l’année 2024, a-t-il alors déclaré dans les colonnes de Ouest-France.

Les personnes en question devront alors faire la demande sur le site chequeenergie.gouv.fr. Une réclamation que les citoyens en question peuvent effectuer jusqu’à décembre.

Ensuite, après étude du dossier, ces personnes recevront leur chèque énergie sous un délai maximum d’un mois.

« Les ménages éloignés du numérique pourront faire une demande via l’assistance utilisateurs et transmettre leurs justificatifs par voie postale, en joignant également leur(s) déclaration(s) de revenus 2022, déclarés en 2023. Dans ce cas, le délai d’instruction sera de deux mois maximum », a alors précisé le ministère de l’Économie.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Comment savoir si vous êtes éligible au chèque énergie ?

Le chèque énergie s’adresse aux foyers les plus modestes dont le revenu fiscal de référence (RFR) ne dépasse pas un certain niveau.

Il est possible de découvrir si vous êtes éligible en quelques clics via un simulateur en ligne. Voici l’adresse internet : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite