Aide financière: qui peut profiter de la cantine scolaire à 1 euro en 2024 ?

Cette aide financière fera le bonheur des parents avec des enfants en maternelle et en élémentaire. Le point sur la cantine à 1 euro.

© Aide financière: qui peut profiter de la cantine scolaire à 1 euro en 2024 ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Dans le but de soutenir au mieux les parents en difficulté, le gouvernement propose une aide financière spéciale depuis 2019. Il s’agit de la cantine à 1 euro, un dispositif mis en place dans les communes rurales de moins de 10 000 habitants.

L’objectif : rendre les cantines scolaires plus accessibles aux enfants issus de familles défavorisées. Découvrez les conditions pour bénéficier de cette aide financière en 2024.

Une aide financière essentielle pour les communes rurales défavorisées

La cantine à 1 euro désigne une aide financière proposée par le gouvernement français depuis 2019.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

Ce dispositif concerne les communes rurales qui comptent moins de 10 000 habitants.

Depuis la mise en place du système, les établissements éligibles ont pu servir 10 millions de repas à 1 euro.

Le principe de l’aide financière est simple : les enfants scolarisés en maternelle et en élémentaire peuvent profiter d’un repas pour seulement 1 euro.

Ce dispositif proposé par l’Etat a 2 objectifs distincts. Premièrement, l’aide financière permet de soutenir les parents en situation de précarité dans les communes concernées. Deuxièmement, le gouvernement souhaite instaurer une grille tarifaire progressive pour les cantines scolaires.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

Actuellement, près de 1 500 établissements profitent de cette aide financière, en France.

Ces collectivités représentent 10 % des communes dans l’Hexagone. Séduites par le succès fulgurant de ce dispositif, 300 nouvelles communes ont rejoint le mouvement en 2022. En en 2023, plus de 120 000 enfants ont profité de la cantine à 1 euro.

Pour pouvoir bénéficier de cette aide financière, les collectivités doivent répondre à 3 critères fixés par l’Etat.

Et ce, afin que la cantine à 1 euro profite aux enfants qui en ont le plus besoin. Cela dans le but d’attribuer cette aide financière de manière juste et équitable.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Les conditions d’éligibilité à la cantine à 1 euro en 2024

La première condition que les établissements doivent respecter pour bénéficier de cette aide financière consiste à mettre en place une grille tarifaire.

Cela implique de catégoriser les tarifs en 3 tranches au moins. Pour cela, les collectivités doivent se baser sur les revenus des familles, notamment sur le quotient familial.

Parmi les 3 tranches, il faut que l’une soit inférieure ou égale à 1 euro et qu’une autre se retrouve supérieure.

En plus des établissements, les familles doivent également répondre à un critère strict pour profiter de cette aide financière. Leur quotient familial CAF ne doit pas dépasser 1 000 euros.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

Pour obtenir ce quotient, il faut se baser sur les revenus imposables des familles afin de fixer les plafonds de ressources. Si vous avez un enfant, vous ne devez pas gagner plus 2 500 euros. Pour 2 enfants, le plafond se situe à 3 000 euros et pour 3 enfants à 4 000 euros.

Ce seuil augmente pour chaque enfant supplémentaire jusqu’à atteindre aussi 5 500 euros pour les familles avec 6 enfants.

Pour les établissements qui souhaitent profiter de l’aide financière, il faut faire une délibération pour fixer la tarification sociale.

Il peut s’agir d’une tarification à durée déterminée ou illimitée, mais les autres conditions doivent être respectées.

À lire Permis de conduire: une suspension courte prévue pour certains automobilistes ?

La cantine à 1 euro séduit de plus en plus de collectivités, dont la Loire-Atlantique qui prévoit de faire des réformes. A partir de la rentrée 2024-2025, une nouvelle tarification s’appliquera aux cantines scolaires des collèges publics dans cette région.

Les familles éligibles paieront les repas à 1 euro grâce à l’aide financière de l’Etat. Les autres, quant à elles, auront droit à un tarif de 5,30 euros, en fonction du quotient familial.