Cyclistes: cette grosse amende que vous risquez si vous faites ça sur la route

Tout comme les automobilistes, les cyclistes doivent respecter le Code de la route. S'ils passent au feu rouge, voici ce qu'ils risquent.

© Cyclistes: cette grosse amende que vous risquez si vous faites ça sur la route

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, le Code de la route est le même pour tous. Que vous soyez cyclistes, automobilistes ou piétons, vous devez respecter les mêmes règles au risque de vous prendre une amende.

Les cyclistes et le Code de la route

Lorsqu’un cycliste se déplace à pied avec son vélo, il est considéré comme un piéton. Cependant, dès qu’il enfourche son vélo, il devient un conducteur à part entière.

Pour coexister en sécurité avec les autres usagers de la route, il doit respecter le Code de la route. Les cyclistes ont des règles de circulation spécifiques pour les protéger en raison de leur vulnérabilité face aux véhicules motorisés.

À lire Ne mangez plus ces produits Noz ils contiennent des larves et des insectes

Bien qu’il n’y ait pas de code de la route exclusivement dédié aux cyclistes, les règles générales prennent en compte cette vulnérabilité. Pour circuler légalement et en toute sécurité à vélo, des règles sont essentielles.

Ces derniers, au même titre que les autres, ont des obligations similaires à celles des conducteurs de véhicules motorisés. Tels que le respect des limites de vitesse, des feux de signalisation, l’interdiction d’utiliser un téléphone en conduisant.

Ils doivent donner la priorité aux piétons. Cependant, ils bénéficient également de certains droits, comme l’utilisation des voies cyclables et des pistes dédiées.

Des règles à respecter

Les obligations du cycliste comprennent notamment la circulation sur le côté droit de la chaussée. Mais aussi l’indication des changements de direction, le port du casque (surtout pour les enfants).

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Ils doivent aussi utiliser des équipements de sécurité comme les gilets rétro-réfléchissants. Cependant, il existe des interdictions pour les cyclistes.

C’est le cas de l’utilisation d’écouteurs, la circulation sur les trottoirs en ville (sauf pour les jeunes enfants). Et le transport de passagers sans siège adapté.

D’ailleurs, sachez que des panneaux de signalisation spécifiques sont prévus pour les cyclistes. Comme ceux qui indiquent l’accès interdit aux cycles ou les pistes cyclables obligatoires.

Il existe aussi des panneaux de priorité pour les cyclistes. Ces derniers leur permettent de franchir certains feux rouges sous certaines conditions, mais en cédant toujours le passage aux piétons et aux véhicules prioritaires.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Les cyclistes et le feu rouge

Vendredi dernier à Paris, un cycliste a été percuté par Bruno Le Maire. Ce dernier sortait du ministère de l’Économie au volant de sa voiture personnelle.

Une situation dramatique qui doit alerter la population. Mais alors, est-ce que les cyclistes ont le droit de passer au feu rouge s’il n’y a pas de voiture autour ?

Dans la grande majorité des cas, non. Comme tous les usagers de la route, un cycliste doit s’arrêter lorsqu’il fait face à un feu rouge, selon l’article R412-30 du Code de la route.

Cependant, il existe des exceptions. Le panneau M12, apparu sur certains feux tricolores des grandes villes depuis un texte gouvernemental de François Fillon en 2010, autorise de passer au rouge.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Reconnaissable par sa forme triangulaire et représentant un vélo jaune avec une flèche de la même couleur, ce panneau permet au cycliste de franchir le feu rouge. Et ce, uniquement s’il suit la direction indiquée et en cédant priorité aux piétons.

Cependant, en cas d’infraction, le cycliste risque une contravention de 4ᵉ classe, soit une amende de 135 euros. Les forces de l’ordre ont d’ailleurs le droit de verbaliser les cyclistes.

À Lyon, la municipalité écologiste a intensifié les contrôles des cyclistes par la police municipale. Ce qui a ainsi entraîné une augmentation des amendes.