CAF: ce virement très attendu par de nombreuses familles augmente et voici son nouveau montant

De nombreuses aides de la CAF ont fait l'objet d'une hausse 1er avril. Voici une bonne nouvelle dont de nombreuses familles sont concernées !

© CAF: ce virement très attendu par de nombreuses familles augmente et voici son nouveau montant

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Pour cette année 2024, les aides de la CAF ont fait l’objet d’une hausse de 4,6 %. Cette hausse est effective depuis le 1ᵉʳ avril 2024, et vise à contrer le taux d’inflation important de l’année dernière.

L’une de ces aides financières permet alors d’accompagner les familles dans les premières années suivant l’arrivée d’un bébé dans leur vie.

Un changement radical de vie et qui, de plus, génère des dépenses importantes, difficiles pour certains ménages. Et c’est là que la Caf intervient alors pour les soutenir !

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

La CAF vous soutient dans tous les moments de votre vie !

La naissance d’un enfant est un événement aussi beau que stimulant. Elle implique alors non seulement de grandes responsabilités mais aussi un changement de perspective dans la vie de tous les jours.

Ainsi, l’un des besoins fondamentaux de l’enfant est la proximité d’une figure qui sait comprendre et répondre à ses besoins. Donc, une figure qui le protège et le fait se sentir en sécurité.

Dans les premiers mois, sans aucun doute, c’est donc la mère qui joue un rôle important. D’abord et avant tout parce qu’elle est appelée à établir une relation exclusive qui durera donc toute la vie.

Mais la majorité des mamans travaillent et la CAF est donc là pour les soutenir !

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Avez-vous donc déjà entendu parler du CMG (complément de libre choix du mode de garde) ?

Il s’agit d’une aide de la CAF qui alors permet aux parents de financer la garde de leur enfant de moins de 6 ans par une assistante maternelle agréée, une garde à domicile ou encore une micro-crèche.

Donc, voici tout ce que vous devez savoir sur cette aide financière versée dans le cadre de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje).

Quel est le principe de cette aide ?

Le CMG est donc une aide financière qui s’adresse aux parents, seuls ou en couple. Son objectif ? Pallier les frais relatifs à la garde d’un ou plusieurs enfants de moins de 6 ans (coût de la garde et cotisations sociales).

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Le CMG de la CAF permet alors de prendre en charge une partie des dépenses de garde. Ainsi, elle intervient dans les domaines suivants :

– pour l’embauche d’une assistante maternelle agréée
– et, l’embauche d’une garde à domicile
– pour une garde en micro-crèche
– et aussi une garde par organisme habilité (entreprise, association)

Ainsi, le montant du CMG que la CAF accorde varie alors selon :

– les ressources du foyer
– le nombre d’enfants
– l’âge du ou des enfants à garder
– le mode de garde que vous avez choisi

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Ainsi, tous les foyers éligibles doivent alors assurer au minimum 15 % des frais de garde. Ces 15 % correspondent alors au reste à charge des familles.

La demande de complément de libre choix du mode de garde s’effectue donc auprès de la Caisse d’Allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA), en fonction du régime de chacun.

Voici les conditions de la CAF pour pouvoir en bénéficier

Pour bénéficier du Cmg, la CAF vous demande alors de :

remplir les conditions générales pour toucher des prestations familiales.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire

travailler au moins 1 heure le mois de votre demande ou être bénéficiaire du revenu de solidarité active, de l’allocation aux adultes handicapés, de l’allocation de solidarité spécifique. Mais aussi, être étudiant ou signataire d’un contrat de service civique.

– AVOIR RECOURS :

* à un assistant maternel agréé par les services de la protection maternelle et infantile. Son salaire brut ne doit alors pas dépasser 58,25 € par jour et par enfant gardé.

* ou une garde à domicile autre qu’un salarié au pair, un stagiaire aide familial ou conjoint du bénéficiaire du Cmg,

* ou alors à une association ou une entreprise qui emploie une personne à domicile. La CAF impose alors que votre enfant soit en garde au moins 16 heures dans le mois.

* ou à une micro-crèche ou une crèche familiale dont le tarif horaire n’est pas supérieur à 10 € par enfant. La CAF impose alors que votre enfant soit en garde au moins 16 heures dans le mois.

Hausse de cette aide financière au 1ᵉʳ avril : les montants

Le 1ᵉʳ avril 2024, le montant que la Caisse des allocations familiales alloue aux ménages qui bénéficient de cette aide a donc augmenté.

Pour les différents modes de garde la hausse est alors de 4,6 %. Ce qui correspond donc à 15 à 20 euros environ de plus par mois. Donc, 200 euros de hausse annuelle en moyenne.

Ainsi, voici, pour chaque mode de garde, combien la CAF vous versera alors dès ce mois-ci :

– Assistante maternelle ou garde à domicile pour un enfant de moins de 3 ans : la hausse de l’aide sera alors de 8,81 € à 23,28 € par mois

– Assistante maternelle ou garde à domicile pour un enfant de 3 à 6 ans : la hausse de laide de la CAF sera alors de 4,40 € à 11,64 € par mois

– Crèche familiale pour enfant de moins de 3 ans : la hausse de l’aide sera alors de 23,48 € à 35,22 € par mois

– Crèche familiale pour enfant de 3 à 6 ans : la hausse de laide de la CAF sera alors de 11,74 € à 17,61 € par mois

– Micro-crèche pour enfant de moins de 3 ans : la hausse de l’aide sera alors de 30,81 € à 42,55 € par mois

– Micro-crèche pour enfant de 3 à 6 ans. La hausse de l’aide sera alors de 15,40 € à 21,28 € par mois

Ainsi, ce versement plus important de la CAF sera alors versé au moins deux jours après avoir fait la déclaration de salaire de votre salarié si vous employez quelqu’un. Sinon, il fera alors l’objet d’un règlement direct à l’organisme qui garde votre enfant.