Allocation de rentrée scolaire: très bonne nouvelle cela augmente et voici les nouveaux montants

La CAF dévoile les nouveaux montants de l'allocation de rentrée scolaire versée aux parents. Ils ont connu une hausse.

© Allocation de rentrée scolaire: très bonne nouvelle cela augmente et voici les nouveaux montants

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une revalorisation pour 2024 ! Voici les nouveaux montants de l’allocation de rentrée scolaire, l’ARS, versée par la Caf.

Une hausse de l’allocation de rentrée scolaire

Cette année, de nombreuses aides et prestations sociales ont vu leur montant augmenter. En effet, elles ont toutes connu une revalorisation. Qui est d’ailleurs entrée en vigueur dès le 1ᵉʳ avril 2024.

Parmi les aides qui ont eu droit à une hausse, on retrouve l’allocation de rentrée scolaire, l’ARS. Pour rappel, cette prestation est versée à la mi-août par la Caf.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Cette aide a pour but de soutenir les parents aux revenus modestes face aux dépenses liées aux fournitures scolaires de leurs enfants. Et ce, dès le CP et jusqu’à la fin du lycée.

Pour rappel, en 2023, plus de 3 millions de foyers français avaient pu bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire. Un coup de pouce financier qui est toujours le bienvenu, surtout en ces temps de crise.

Le montant de l’allocation de rentrée scolaire va donc augmenter cette année. Aujourd’hui, une famille peut toucher 398,09 euros d’aide pour un enfant âgé de 6 à 10 ans. Ce montant passe à 406,98 euros.

Il faudra compter 436,37 euros d’aide pour les enfants âgés de 11 à 14 ans. Jusqu’ici, l’aide était fixée à 420,06 euros. Enfin, le montant de l’ARS passe de 434,60 euros à 454,59 euros pour les ados de 15 à 18 ans.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Pour bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire, il faut répondre à certains critères. Voici donc les conditions d’éligibilité de l’ARS et les démarches à suivre pour l’obtenir.

Comment en bénéficier ?

« L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée, sous conditions de ressources«  rappelle le site de l’éducation nationale. Pour pouvoir en bénéficier, il ne faut pas dépasser le plafond de ressources selon le nombre d’enfants à charge.

Pour une famille avec un enfant à charge, le plafond de ressources est à 27 141 euros. Celui-ci passe à 33 404 euros pour deux enfants à charge. Et à 39 667 pour 3 enfants à charge.

Les revenus d’une famille avec 4 enfants à charge ne doivent pas dépasser 45 930 euros. Enfin, il faut ajouter 6 263 euros au plafond par enfant supplémentaire.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

De manière générale, vous n’avez pas besoin de faire de demandes pour pouvoir bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire. En effet, si vous êtes allocataire de la Caf et que votre enfant a entre 6 et 15 ans, la Caf vous verse l’aide de façon automatique.

Pour rappel, la Caf se base sur les informations qu’elle a de vos revenus ainsi que de la composition du foyer. Ainsi, il est important de mettre à jour votre situation pour pouvoir bénéficier de vos plein droits.

Certains cas demandent tout de même une démarche de votre part. Par exemple, si votre enfant a moins de 6 ans et qu’il est au CP. Vous devez alors envoyer un certificat de scolarité à la Caf.

D’un autre côté, vous devez aussi prévenir la Caf concernant les enfants âgés de 16 à 18 ans. Vous devez déclarer qu’ils sont toujours scolarisés ou en apprentissage.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

La bonne nouvelle est que vous pouvez faire tout ça à partir de votre espace personnel sur le site de la Caf. Il suffit d’aller à la rubrique « mon compte » et de suivre les instructions.

En août 2023, des milliers de familles ont pu bénéficier de cette aide financière. L’allocation de rentrée scolaire s’adresse principalement aux familles aux revenus modestes, elle les aide à faire face aux dépenses liées à l’éducation des enfants.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :