Allocation rentrée scolaire: les critères à respecter pour toucher cette aide en 2024

Pour cette nouvelle année 2024, certaines personnes vont pouvoir toucher l'allocation rentrée scolaire ou encore le complément familial !

© Allocation rentrée scolaire les critères à respecter pour toucher cette aide en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Allocation rentrée scolaire, Paje ou encore complément familial, il existe de nombreuses aides en France pour venir en aide aux familles. Sachez tout de même qu’il y a certaines conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier.

Des aides pour les familles

Pour cette nouvelle année, de nombreux foyers pourront bénéficier des aides familiales. Un arrêté dévoilé au Journal officiel le 28 décembre a d’ailleurs rapporté qu’une augmentation de 5,3 % des plafonds ressources allaient voir le jour.

C’est notamment le cas par exemple pour les aides suivantes : la prime à la naissance, l’allocation de base de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), l’allocation de rentrée scolaire (ARS) mais aussi le complément familial.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Pour rappel, il faut prendre en compte vos revenus imposable de 2022 afin de savoir si vous pourrez toucher ces aides. Tout d’abord, sachez que certaines personnes pourront toucher la prime à la naissance ou à l’adoption, plus communément appelée Page.

Cela permet d’aider les familles à gérer leurs dépenses suite à l’arrivée d’un enfant. C’est une aide conditionnée au nombre d’enfants. Pour une naissance, elle peut atteindre la somme de 1 019,43 euros.

Pour l’adoption d’un enfant de moins de 20 ans, l’aide peut aller jusqu’à 2 038,81 euros. En revanche, il y a des conditions à respecter pour la toucher. Il faut avoir un revenu imposable (de 2022 dont) inférieur à 27 833 euros.

Le gouvernement vient en aide aux foyers

Nos confrères de Capital précisent tout de même : « Si votre foyer comprend deux revenus d’activité et que vous avez un enfant, ce plafond débute à 45 979 euros. Il augmente de 8 350 euros pour chaque enfant supplémentaire ».

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

En plus de l’allocation de rentrée scolaire, certains foyers peuvent aussi toucher l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant. Cette dernière est disponible pour aider les familles à payer tout ce qui concerne l’éducation des enfants de moins de trois ans.

Elle peut atteindre 184,81 euros par mois à taux plein et 92,40 euros à taux partiel. Pour toucher cette aide, il faut prendre en compte le plafond de ressources et le nombre d’enfants à charge.

Capital a d’ailleurs précisé : « Dans le cas où vous disposez de deux revenus d’activité avec deux enfants à charge, vos ressources ne devront pas dépasser 52 937 euros (…) À noter que ce plafond augmente de 6 989 euros par enfant supplémentaire« .

Certaines familles peuvent aussi toucher l’allocation de rentrée scolaire. Le gouvernement verse cette dernière à la mi-août. Elle est disponible pour aider les parents à financer tout ce qui concerne la rentrée des enfants.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

Ces conditions pour toucher l’allocation de rentrée scolaire

Fournitures scolaires, vêtements pour enfants, dépenses d’assurance, de cantine et de transport. Ou encore achats d’affaires de loisirs ou de sports, frais d’inscriptions aux activités extra-scolaires… l’ARS permet de payer de nombreux frais.

Le montant de l’allocation de rentrée scolaire dépend de l’âge de votre enfant. Elle commence à partir de 398,09 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans. Elle augmente alors à 420,05 euros pour un enfant âgé de 11 à 14 ans.

Si votre enfant est âgé de 15 à 18 ans, cette aide peut atteindre la somme de 434,61 euros. Nos confrères de Capital ont aussi précisé : « Le plafond de base de l’ARS s’établit à 20 878 euros pour une famille. Et avec une majoration de 6 263 euros par enfant ».

Avant de souligner : « Pour chaque enfant supplémentaire, le plafond de revenus augmente. Ce qui permet aux familles avec plusieurs enfants de rester éligibles même avec des revenus plus élevés« .

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Pour finir, le gouvernement reconduit son complément familial qui couvre les coûts pour l’éducation des enfants. « Son montant s’élève à 277,23 euros par mois pour les familles éligibles au taux plein », déclare le média.