Chèque énergie: très bonne nouvelle si vous vivez dans ce type d’appartement

Le chèque énergie sera prochainement distribué aux Français. Cette année, l'aide pourrait être étendue aux charges de chauffage.

© Chèque énergie: très bonne nouvelle si vous vivez dans ce type d'appartement

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, le chèque énergie fait son grand retour dans les foyers français. Cette aide pourrait d’ailleurs s’élargir aux charges relatives au chauffage.

Le grand retour du chèque énergie

Instauré par le gouvernement depuis 2018, le chèque énergie facilite le règlement des factures d’énergie pour les ménages. Tout en soutenant les travaux de rénovation énergétique.

Cependant, afin de bénéficier de cette aide pour l’année 2024, il est crucial d’effectuer une démarche avant la fin du mois de mars. Autrement, vous ne pourrez pas en bénéficier.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Renouvelé pour l’année 2024, le chèque énergie va donc poursuivre sa mission d’assister les foyers à faibles revenus confrontés à des difficultés pour payer leurs factures énergétiques. Comme avant, l’éligibilité des bénéficiaires sera déterminée en fonction du revenu fiscal de référence du foyer et de sa composition en unités de consommation.

Le calendrier officiel des paiements n’a donc pas encore été annoncé. Cependant, il se veut important de noter que le montant du chèque énergie varie en fonction du revenu déclaré.

Selon les estimations du Ministère de l’Économie, ce montant devrait donc tourner autour de 150 euros. Avec un maximum de 277 euros pour l’année 2024.

Concernant la date de versement, il est raisonnable de s’attendre à ce que les chèques soient distribués entre avril et mai. Comme cela a fait l’objet d’une observation les années précédentes.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

Une démarche obligatoire pour y avoir le droit

Toute personne ayant reçu le chèque énergie en 2023 dispose jusqu’au 31 mars pour l’utiliser. Passé cette date, aucun fournisseur ou professionnel ne pourra accepter ce moyen de paiement.

Avant cette échéance, le bénéficiaire pourra donc l’utiliser pour régler ses factures de gaz, d’électricité, de fioul. Ou d’autres sources d’énergie.

Il peut aussi l’utiliser pour financer des travaux de rénovation énergétique visant à améliorer l’isolation ou le système de chauffage de son logement. Il se veut donc crucial de saisir cette opportunité pour réduire ses dépenses énergétiques.

L’utilisation du chèque énergie 2023 permet ainsi de tirer pleinement parti de ses avantages. Et ce, tout en favorisant le développement durable.

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

En ce qui concerne le chèque énergie 2024, les anciens bénéficiaires auront la possibilité de vérifier leur éligibilité. Pour ce faire, rendez-vous sur le simulateur disponible sur le site web chequeenergie.gouv.fr.

Le chèque énergie pour régler ses dépenses en chauffage ?

Depuis son déploiement, le chèque énergie s’est affirmé comme un soutien financier crucial pour les ménages à revenu modeste. Jusqu’à présent, les locataires de logements sociaux se heurtaient à une contrainte majeure.

Ils ne pouvaient pas utiliser cette aide pour les charges de chauffage incluses dans leurs loyers. Cependant, cette année marque un changement significatif avec l’extension de l’utilisation du chèque énergie aux charges de chauffage pour les logements sociaux.

Cette évolution répond donc à une préoccupation exprimée par Fabien Roussel. Ce dernier a souligné l’importance de cette assistance pour les foyers concernés.

À lire Leclerc: ils tombent en panne après avoir fait le plein d’essence les raisons hallucinantes

Soutenue par l’ancienne ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, cette initiative gouvernementale met fin à une situation qualifiée d’inacceptable. L’article 231 de la loi de finances pour 2024 concrétise cette avancée.

Elle oblige divers organismes de logement social à accepter le chèque énergie comme moyen de paiement des charges de chauffage. Cette mesure promet de simplifier la vie de nombreux locataires en leur offrant une aide précieuse dans la gestion de leurs dépenses énergétiques.

Le chèque énergie varie d’ailleurs entre 48 et 277 euros. Cette aide cible les 20 % de ménages français les plus modestes, touchant près de 5,6 millions de foyers en 2023.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :