Le chèque alimentaire est annulé et voici par quoi il est remplacé

Malgré le contexte d'inflation actuel, le projet de chèque alimentaire évoqué par Bruno Le Maire est annulé. Voici ce qui va le remplacer.

© Le chèque alimentaire est annulé et voici par quoi il est remplacé

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Suite à l’annulation du projet de chèque alimentaire, un parlementaire envisage la mise en place d’une aide qui y ressemble fortement. L’objectif étant de soutenir les ménages disposant de faibles ressources.

Pas de chèque alimentaire pour 2024

C’est un chèque alimentaire qui en a fait rêver plus d’un… En 2020, Emmanuel Macron avait proposé sa mise en place, en vain… Car il n’a jamais pointé le bout de son nez.

Un coup dur pour les ménages en difficulté qui l’attendaient avec impatience. Alors Bruno Le Maire a décidé de prendre le taureau par les cornes. Il a promis de s’en occuper pour aider celles et ceux qui subissent l’inflation de plein fouet.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Pour cela, il a contacté plusieurs ministres. « Nous en avons parlé avec le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau. Et avec le ministre chargé des Solidarités, Jean-Christophe Combe. Il y aura bien pour les plus modestes. Ceux qui ont les revenus les plus faibles, un chèque alimentaire« .

Par la suite, la députée Francesca Pasquini a promis 50 euros aux Français éligibles, pour qu’ils puissent acheter de l’alimentation en plus. Ce projet avait aussi pour objectif d’aider les producteurs français qui subissent aussi l’inflation.

Le ministre de l’Économie annonçait : « Je suis prêt à regarder tous les choix. Mais il faut donc qu’elles tiennent la route. C’est-à-dire que les Françaises et les Français puissent les utiliser. » Je ne vais pas leur dire: « on a trouvé un super dispo. »

« Vous allez pouvoir aller dans votre magasin prendre des produits bio. Ou français qui vont profiter aux producteurs français ». Oui mais voilà… Le chèque alimentaire n’a jamais vu le jour…

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Sur X, ou dans certains médias, nombreux sont ceux qui accusent le ministre d’être un beau parleur… Car il est revenu sur sa décision ! Jean Peyrelevade l’accuse alors de « pratique la fiction dans tous les domaines, même à Bercy ».

Une nouvelle aide à venir

 » Je renonce à la politique des chèques. Parce que nous n’avons pas les moyens aujourd’hui », a expliqué Jean Peyrelevade avec regret. Car le coût du chèque Alimentaire est entre 1,5 et 3,5 milliards d’euros annuels par l’IGAS.

Mais alors la question se pose, quel va être le remplaçant du fameux chèque Alimentaire ? Bruno Le Maire évoque plusieurs solutions. Par exemple, il parle d’un soutien financier pour les banques alimentaires. Comme pour les assos et les Resto du cœur.

Il annonce aussi une possible baisse des prix pour des produits alimentaires. Mais les ménages n’ont pas vu de différence pour le moment. En attendant, les familles modestes doivent donc se fier à leurs propres ressources financières.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

Mais cela ne va pas durer bien longtemps ! Car un projet alternatif pourrait voir le jour dans les mois à venir. Le député socialiste Mayenne Guillaume Garot propose une nouvelle aide.

Il s’agit alors de l’introduction d’une carte alimentaire. Celle-ci aurait pour but d’aider les foyers modestes à acheter de l’alimentation en plus.

Il s’agit donc du remplaçant du chèque alimentaire. Car il apporte un soutien sans faille aux ménages modestes, dans l’achat d’aliments de base. C’est donc une carte qui fonctionnerait comme une carte bancaire.

Il devrait y avoir des crédits renouvelables chaque mois. Mais le montant alloué à chaque foyer devrait dépendre des revenus.  Vous l’avez donc compris, il y aura des critères d’éligibilité stricts.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

Pour le moment, l’Etat n’en a pas dit plus sur les modalités de cette carte. Ni sur la date de son versement. La carte alimentaire qui remplace le chèque alimentaire est encore en cours de discussion.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :