Ces marque d’eau en bouteille connues sont contaminées dans ces 18 départements

Attention si vous buvez de l'eau en bouteille, il y a un rappel urgent pour ces marques très connues dans ces 18 départements en France !

© Ces marque d'eau en bouteille connues sont contaminées dans ces 18 départements

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Si vous avez l’habitude de boire de l’eau en bouteille, il va falloir faire très attention. Depuis quelques jours, il y a un rappel urgent sur plusieurs marques d’eau en bouteille dans 18 départements. Elles sont contaminées par une bactérie et sont très dangereuses pour la santé !

L’eau en bouteille, vitale pour le corps

Pour être en bonne santé, il est conseillé de boire de l’eau et éviter les boissons trop sucrées. Cependant, si vous buvez de l’eau en bouteille, ce n’est pas forcément meilleur pour la santé.

Dans les Vosges, deux forages sur six dédiés à l’eau d’Hépar ont ainsi fait l’objet d’une mise à l’arrêt au mois de mai 2023. D’après Nestlé Waters, cela est dû à « des aléas climatiques ».

À lire Le chèque énergie annulé à cause du Fisc, faites vite une réclamation

En effet, le propriétaire de la marque d’eau minérale a ainsi pris des mesures pour nous inciter à réduire notre consommation. Selon elle, les conditions climatiques et des événements plus fréquents et plus intenses, « tels que les sécheresses régulières suivies de fortes pluies » ont causé du tort à cela.

L’exploitation de certains forages sur le site était donc impossible. « Deux des forages destinés à la production de la marque d’eau en bouteille Hépar ont été identifiés comme particulièrement sensibles. Du fait de leur faible profondeur, aux aléas climatiques », a précisé Nestlé Water.

Cela affecte ainsi la disponibilité de la ressource en eau sur ces forages. Si aucune donnée sur les litres d’eau grâce à ces forages n’ont fait l’objet d’une communication, le groupe confirme que « ces deux forages représentent une partie importante des volumes pour Nestlé Waters », précise-t-on.

Des disparités à l’avenir

Dans quelque temps, les bouteilles d’Hépar dans les rayons de supermarchés pourraient disparaître pour de bon. Cependant, la société précise que la production d’Hépar pourrait se poursuivre, mais avec moins de forages.

À lire Tout savoir sur les aides financières pour partir en vacances cet été

Les bouteilles d’eau de la marque Hépar resteront disponibles pour les consommateurs. Toutefois, dans certains rayons de supermarchés, les pénuries de bouteilles d’eau sont de plus en plus fréquentes.

Il y a peu, les marques d’eau en bouteille Perrier et Mont Roucous, ont ainsi été victimes d’une pénurie. Et ce ne sont pas les seules, puisque le site Rayon Boisson a annoncé que la marque Hépar était bel et bien menacée.

Le groupe qui possède plusieurs marques d’eaux minérales comme Vittel, Contrex, ou Perrier par exemple va donc revoir sa production. Ainsi, après Perrier et Mont Roucous, la situation serait donc critique pour Hépar.

Cependant, cette nouvelle alerte risque d’en décourager plus d’un. En effet, 18 départements ont fait l’objet d’une alerte par une menace concernant les marques d’eau en bouteille.

À lire CAF: ces français qui recevront les allocations sans en faire la demande en 2024

Des départements concernés par des rappels de marques d’eau en bouteille

En effet, la plateforme Rappel Conso a initié une action de rappel en ce début d’année. Et elle concerne les bonbonnes d’eau de la source de Garrigues, exclusivement vendues en formats de 10 et 18,9 litres (5 gallons).

Ces bonbonnes, distribuées par Mont Ventoux Distribution et identifiées par le code de lot 84042 (GTIN : 3770020381041), sont en circulation depuis le 17 février 2022. Cependant, elles doivent se voir évitées de toute consommation.

Le rappel se veut donc motivé par une alerte émise par une consommatrice, signalant une possible substitution de l’eau de source par une eau non adaptée à la consommation. Trois types de bactéries pourraient être présents dans ces marques d’eau en bouteille

Parmi elles, l’Escherichia coli, une bactérie pouvant causer des douleurs abdominales et des diarrhées. Elle se veut éventuellement accompagnée de sang, ainsi que de la fièvre dans certains cas.

À lire Alerte arnaque: ils vous volent de l’argent juste en passant à coté de vous et sans vous toucher

L’eau pourrait contenir l’Escherichia coli shiga toxinogène (STEC). Des symptômes tels que des diarrhées sanglantes, des douleurs abdominales, des vomissements, et potentiellement des complications rénales sévères, particulièrement chez les enfants sont présents.

Enfin, la bactérie Pseudomonas est présente dans les marque d’eau en bouteille. Les personnes ayant des problèmes de santé divers se disent particulièrement exposées à un risque d’intoxication alimentaire potentiellement grave.

Il se veut donc recommandé de rapporter immédiatement les bonbonnes d’eau concernées en magasin pour un échange. En aucun cas, l’eau présente à l’intérieur ne doit se voir consommée.