Chèque énergie: une forte augmentation à prévoir en 2024 ?

Le chèque énergie n'a pas dit son dernier mot. Son montant pourrait ainsi être amené à tripler de manière significative en 2024...

© Chèque énergie une forte augmentation à prévoir en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque année, le chèque énergie est accessible au plus grand nombre possible. Ce dernier, d’un montant compris entre 48 et 277 euros, permet ainsi de régler ses dépenses en énergie. En 2024, son montant pourrait tripler.

Le chèque énergie, une aide toujours aussi utile

Le chèque énergie est un précieux coup de pouce pour les Français qui peinent à joindre les deux bouts. Crise économie et énergétique obligent, chaque dépense est parfois passée au peigne fin.

En 2023, ce fameux bout de papier a fait son grand retour, pour la deuxième année consécutive. Envoyé à des milliers de Français dans le besoin, ce dernier n’a pas dit son dernier mot, loin de là.

À lire Le patron de Lidl annonce une très bonne nouvelle pour tous les consommateurs

En effet, en 2023, plusieurs millions de Français ont ainsi pu en bénéficier. Et cette année, le gouvernement a décidé de se plier en quatre pour aider celles et ceux qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts.

Ces dernières années, les dépenses en énergie ont ainsi été multipliées par trois. Et cela creuse donc un sacré trou dans le budget de millions de Français.

En 2023, le montant de ce bout de papier était compris entre 48 et 277 euros. Cela varie donc selon les revenus du ménage et sa composition.

Des utilisations diverses et variées

D’ailleurs, sachez que le chèque énergie 2023 est utilisable jusqu’au 31 mars 2024 et qu’il est strictement personnel. Grâce à lui, vous allez pouvoir régler vos factures d’énergie, ou pour financer des travaux de rénovation énergétique au sein de votre résidence principale.

À lire Chèque énergie 2024: conditions pour le toucher et date d’envoi

Pour utiliser votre chèque énergie, il vous suffit de le transmettre directement à votre fournisseur d’énergie. Vous pourrez également le déduire du montant total de votre facture.

Envoyé au 20 % des ménages les plus modestes, ce dernier arrive directement chez vous, sans avoir aucune démarche à effectuer de votre côté.

Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez qu’il pourrait revenir en 2024. En effet, d’après plusieurs sources, le gouvernement pourrait le réinstaurer l’année prochaine, comme l’avait avancé Gabriel Attal.

Cependant, cette information est à prendre avec des pincettes. Quoi qu’il en soit, le média WK-RH avance que ce chèque a des chances de voir son montant tripler pour 2024.

À lire APL: l’astuce pour toucher les allocations en étant propriétaire

Un chèque énergie encore plus intéressant

Chaque année, des millions de Français profitent de cette aide qui leur permet de régler les dépenses liées à l’utilisation de l’électricité, du gaz ou du bois. Cependant, le montant compris entre 48 € et 277 € est jugé insuffisant.

Selon une étude menée par l’observatoire national de la précarité énergétique, plus de 2 millions de foyers vivent dans la précarité énergétique dans le pays. Aussi, au moins 20 % d’entre eux avaient indiqué avoir souffert des baisses de température au cours de l’hiver 2022.

Toujours ce même sondage, 27 % des personnes interrogées avaient ainsi avoué avoir eu du mal à régler les factures énergétiques à la fin du mois. Et ce, malgré les règles imposées par le gouvernement d’Emmanuel Macron dans le cadre du bouclier tarifaire.

Il y a peu, l’association Abbé Pierre a décidé d’agir en demandant au gouvernement d’augmenter le montant du chèque énergie. « Nous réclamons un élargissement du chèque énergie pour que les familles qui ne peuvent pas y avoir droit aujourd’hui, mais qui ont du mal à se réchauffer convenablement, puissent y avoir accès. On demande ainsi un triplement de la valeur du chèque énergie », a déclaré Christophe Robert, délégué général de la Fondation.

À lire Action: le meilleur jour de la semaine pour avoir de grosses promos selon les salariés

L’association souhaite que le chèque voit son montant tripler pour les ménages les plus précaires. Si l’État est d’accord, la valeur maximale de ce dispositif, qui est de 277 € avec une moyenne de 149 €, devrait alors atteindre les 800 € avec un chèque moyen de l’ordre de 450 €.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :