Prime de Noël: allez-vous toucher les 200 euros supplémentaires de la CAF ?

En plus de la Prime de Noël, vous avez la possibilité de recevoir 200 euros supplémentaires par la CAF. Mais êtes-vous éligible ?

© Prime de Noël allez-vous toucher les 200 euros supplémentaires de la CAF

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Dans moins d’un mois, plus de 2,3 millions de Français pourront toucher la Prime de Noël. Et ce n’est pas tout ! Car vous pouvez aussi recevoir 200 euros supplémentaires de la CAF, sous condition !

La prime de Noël plus attendue que jamais !

Plus de 2,3 millions de Français attendent la Prime de Noël avec grande impatience ! Alors qu’elle devrait arriver à la mi-décembre, elle permettra de soulager le quotidien des ménages, avec toutes les dépenses de fin d’année.

Elle est idéale en cette période d’inflation. Car les prix sont explosifs dans tous les domaines. Ainsi, un tel chèque permet d’acheter de quoi préparer de bons plats pour faire plaisir à vos proches en cette période de fête. Mais aussi les cadeaux qui coûtent cher !

À lire EuroMillions: ce couple décroche le gros lot et perd tout à cause de 3 euros

Depuis sa création, il y a 25 ans, le montant de la Prime de Noël est fixé, à 1 000 francs, soit 152,45 €. Hélas cela n’a jamais évolué. Sachez qu’il varie en fonction de plusieurs facteurs. Comme la situation familiale et maritale.

Ainsi, un couple sans enfant touchera 228,67 euros. Même chose si vous êtes célibataire avec un enfant. En revanche, ce montant monte un peu pour les couples avec un enfant. En effet, le chèque sera fixé à 274,41 euros.

Et 320,14 euros les couples avec deux enfants. Ce n’est pas tout ! Car les célibataires avec 4 enfants toucheront 396,37 euros. Et 442,10 euros pour ceux qui vivent en couple. S’il y a plus de 4 enfants, la CAF ajoute 60,98 euros en plus par personne.

Seules les personnes qui ont de faibles revenus peuvent toucher cette prime de Noël. C’est donc le cas des allocataires du RSA, de l’ASS, Allocation de solidarité spécifique et Aer. Au total, cette aide de la CAF profite donc à plus de 2 millions de foyers.

À lire Leroy Merlin lance l’abri de jardin le plus polyvalent

Cette prime de Noël est donc versée par la CAF, la MSA, et Pôle emploi.

Une nouvelle aide de 200 euros

Et ce n’est pas tout ! En plus de la Prime de Noël, l’Assemblée Nationale a aussi proposé une toute nouvelle aide. Elle est disponible pour toutes les familles dont les revenus sont en dessous du seuil de pauvreté.

Il s’agit alors d’une aide exceptionnelle de 200 euros aux familles. Celle-ci est donc fixée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023. Mais qui concerne-t-elle ? En majorité les personnes qui souffrent de précarité.

C’est le cas des parents isolés avec enfants, ou celles et ceux qui touchent un revenu inférieur au montant attribué. Pour ce projet, l’Etat a débloqué 70 millions d’euros. Plus spécifiquement, quels sont les ménages concernés par cette aide de 200 euros ?

À lire Diego El Glaoui en plein bad buzz après avoir manqué de respect à Iris Mittenaere

Dans un premier temps, toutes les personnes concernées seront averties par la CAF ou la MSA. 500 000 foyers français devraient recevoir cette aide. Vous l’avez donc compris, la Prime de Noël implique donc une alloc’ financière d’un peu plus de 150 euros.

Les parlementaires ont soutenu ce projet. Pour eux, il est nécessaire de lutter contre la précarité croissante sur le territoire national. Le but de cette prime de Noël est donc d’encourager la conso des ménages modestes.

Cela permettra donc de booster le pouvoir d’achat en cette période de fin d’année. Voilà qui est parfait avec les nombreuses dépenses pour Noël et le Nouvel An !

Ainsi, les ménages modestes attendent la Prime de Noël et l’aide de la CAF de 200 euros avec impatience. Ils vont donc recevoir un soutien financier nécessaire pour éviter de passer dans le rouge avant le 15 du mois.

À lire Il gagne 300 000 euros au PMU et ne peut pas toucher cette somme à cause de sa banque

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :