Prime de Noël: qui va toucher cette aide supplémentaire de 200 euros versée par la CAF ?

2 millions de familles vont pouvoir toucher une aide supplémentaire de 200 euros en plus de prime de Noël versée par la CAF !

© Prime de Noël qui va toucher cette aide supplémentaire de 200 euros versée par la CAF

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

C’est une bonne nouvelle pour 2 millions de familles. En plus de la prime de Noël versée chaque année par la CAF, elles vont profiter d’une aide supplémentaire de 200 euros !

Une aide nécessaire pour Noël

Les familles précaires bénéficient de plusieurs aides de la CAF, qui ne se sont pas négligeables. À l’approche de la fin d’année, la prime de Noël est particulièrement attendue par les ménages.

Il s’agit d’un gros coup de pour plus de 2,3 millions de foyers. Depuis 1998, elle aide les Français à payer toutes les dépenses qui coûtent très cher. Comme chaque année, celle-ci arrivera à partir de la mi-décembre.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Depuis sa création, il y a 25 ans, la prime de Noël n’évolue pas. Et cela agace de plus en plus les citoyens. Surtout en cette période de crise, où les prix continuent d’exploser. Sachez que ce ne sont pas tous les Français qui peuvent toucher cette aide de la CAF.

En effet, elle varie en fonction des revenus. Ils doivent être faibles. Ce sont donc les personnes qui touchent le RSA, la prime forfaitaire de reprise d’activité. Ainsi que l’ASS, Allocation de solidarité spécifique et l’Aer qui peuvent y prétendre.

Et ce n’est pas tout ! Car il y a aussi d’autres facteurs comme la situation familiale et maritale. Par exemple, un couple touchera 228,67 euros. S’il y a un enfant en plus, alors le chèque s’élèvera à 274,41 euros.

Pour deux enfants, cela monte à 320,14 euros. Puis 396,37 euros pour les célibataires avec 4 enfants. Et ainsi de suite… Au-delà de 4 enfants, la Caisse d’assurance maladie ajoute 60 ou 98 euros en plus par personne.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

En revanche, une personne seule touchera toujours 152,45 euros. Mais compte tenu de l’inflation, il va enfin y avoir du nouveau au sujet de la CAF. Et ce, grâce à un projet de Loi des finances 2023.

Eh oui ! Les personnes qui ont un faible salaire vont pouvoir profiter d’une aide en plus.

Vers une revalorisation de la CAF

Voilà une très bonne nouvelle pour les familles monoparentales précaires (CAF) ! Les députés du parti socialiste ont décidé de mettre en place une très belle prime en faveur des parents en situation de précarité. Voilà qui tombe à pic !

Car ce fléau gagne du terrain en France, surtout chez les mères célibataires. Et pour cause ! Bon nombre de familles ne parviennent plus à joindre les deux bouts.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Entre la hausse des prix de l’alimentaire, du gaz, de l’électricité, etc. les temps sont durs ! Et plusieurs patrons de grands supermarchés comme Michel Edouard Leclerc affirment que les prix ne baisseront pas !

Dans le cadre de ce projet, les députés regrettent que 4 Français sur 10 grandissent dans une famille vivant sous le seuil de pauvreté. Soit 1 063 euros par mois. Selon l’Insee, ces ménages sont pauvres.

Et selon une étude de Cofidis, « plus d’un Français sur deux s’inquiètent de l’impact du contexte économique sur la préparation et l’organisation des fêtes ». Soit 56 % de ménages. Des chiffres en hausse par rapport à 2022.

Cette aide de la CAF va donc profiter à près de 500 000 familles. Au total, l’Etat a débloqué un montant total de 70 millions d’euros. Grâce à cette hausse, chaque foyer va donc bénéficier d’une aide allant de 115 à 200 euros.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Il s’agit donc d’une alloc en plus, qui viendra en augmentation de la prime de Noël. Attention ! Cette aide parlementaire sera réduite pour toutes les personnes qui se situent au-delà du seuil de pauvreté. Le but étant d’éviter un trop-plein versé !