RSA, AAH, AEEH: ces aides sociales vont enfin augmenter en 2024

C'est officiel, le RSA, l'AAH ou encore l'AEEH font partie des aides sociales que la CAF a prévu d'augmenter en 2024 !

© RSA, AAH, AEEH ces aides sociales vont enfin augmenter en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les aides de la CAF vont faire l’objet d’une revalorisation en 2024 ! En effet, la CAF a prévu d’augmenter le RSA, l’AAH ou encore l’AEEH. Petit tour d’horizon de ces prestations sociales dont les montants vont grimper.

Le RSA revalorisé pour 2024

C’est donc acté : les aides de la CAF vont toutes subir une revalorisation. Dans un récent communiqué, Bruno Le Maire a fait part d’une revalorisation des prestations sociales délivrées aux Français.

D’après le ministre de l’Économie, ces aides vont faire l’objet d’une hausse de 4,8 % à compter de l’an prochain. Mais quels sont les dispositifs concernés et à combien ces nouveaux montants s’élèvent-ils ?

À lire RSA: le montant versé par la CAF selon votre nombre d’enfants à charge

On peut tout d’abord parler du RSA, qui se voit revalorisé à partir d’avril 2024. Cette annonce de Bruno Le Maire a donc été accueillie très positivement par les Français.

Avec la crise économique et l’inflation qui frappent le pays, tout coup de pouce est bon à accepter. Les millions d’allocataires qui ont déjà bénéficié d’une hausse de 1,6 % en 2022 se disent donc ravis.

Un coup de pouce bienvenu

Pour aider ces derniers à faire face aux effets dévastateurs de l’inflation, plusieurs allocations sociales et familiales délivrées par la CAF et la MSA vont être mises à jour à compter du mois d’avril prochain. C’est notamment le cas du RSA (revenu de solidarité active).

Ce dernier se veut destiné aux Français touchant des revenus modestes. Cette aide profite également aux foyers et bénéficiaires qui vivent dans la précarité.

À lire La CAF bloque vos aides et allocations si vous ne faites pas ce changement

Des aides revues à la hausse

Depuis le mois d’avril dernier, le RSA se veut fixé à hauteur de 607,75 € pour les personnes qui vivent seules. Contre 911,62 € dans le cas des couples qui n’ont pas d’enfants et les parents isolés ayant un enfant à charge.

Ces montants vont donc passer à 636,92 € et 955,37 € par mois une fois que la revalorisation sera appliquée d’ici à 2024. Outre le RSA, la prime d’activité fera aussi partie des aides sociales qui vont subir une augmentation à partir du mois d’avril 2024.

Il faut ainsi rappeler que ce précieux coup de pouce financier vise à soutenir les salariés modestes, les indépendants. Les étudiants ou stagiaires dans le but d’améliorer leur pouvoir d’achat tout en favorisant leur insertion sur le milieu professionnel.

La hausse de la prime d’activité

L’estimation de la prime d’activité prend en compte plusieurs paramètres dont les revenus du bénéficiaire, sans barème fixe. Depuis le 1ᵉʳ avril dernier, une personne seule qui répond aux conditions d’éligibilité de cette aide peut toucher jusqu’à 595 € par mois.

À lire La taxe foncière explose dans ces départements, les propriétaires furieux

Cette valeur devrait passer à 623 € avec la revalorisation prévue pour 2024. De même, l’allocation aux adultes handicapés (AAH) est le prochain sur la liste à faire l’objet d’une revalorisation.

En effet, au printemps dernier, sa valeur a fait l’objet d’une fixation à 971,37 € par mois. En prenant en compte la hausse de 4,8 % décidée par l’exécutif, elle devrait atteindre les 1000 € d’ici au printemps 2024.

L’AAH et l’AEEH font partie des aides de la CAF qui augmenteront

Pour rappel, ce dispositif, tout comme le RSA, a fait l’objet d’une mise en place pour soutenir les adultes en situation de handicap. Le but étant de les aider à retrouver du travail à la hauteur de leurs conditions.

Cette subvention permet donc aux bénéficiaires de couvrir les charges supplémentaires en rapport avec leur handicap. De plus, les allocations familiales sont amenées à augmenter à compter du mois d’avril prochain.

À lire Maisons du monde annonce une très bonne nouvelle et va baisser tous les prix

Parmi les concernés figurent donc les familles de deux enfants dont les revenus annuels n’excèdent pas 75 904 €. Dans ce cas, vous pourrez empocher 148,80 € par mois.

Le cas pour une famille avec plusieurs enfants

Dans le cas d’une famille composée de 3 enfants, cette aide s’élève à 339,43 € par mois. Concernant l’allocation de rentrée scolaire (ARS), elle va subir une hausse pour le mois d’août prochain et s’élèvera alors à 407, 76 € pour un enfant ayant entre 6 à 10 ans.

Contre 440,21 € pour les enfants de 11 à 14 ans scolarisés et 455,46 € pour les ados qui ont entre 15 et 18 ans. L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) va connaître une belle augmentation en 2024.

Elle va passer de 142,69 € par mois à 149,53 € par mois. De son côté, la prime à la naissance se voudra établie à 1068,33 € par mois et la prime d’adoption va monter jusqu’à 2136,65 € par mois d’ici avril 2024.

À lire Alerte info: faire jusqu’à 600 euros d’économie sur sa facture d’électricité