Ne passez pas à coté de cette prime exceptionnelle jusqu’à 320 euros versée en décembre

Le mois prochain, l'Etat offrira une prime exceptionnelle de 150 euros à 320 euros à une partie des Français. Mais qui est concerné ?

© Ne passez pas à coté de cette prime exceptionnelle jusqu'à 320 euros versée en décembre

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le mois de décembre est attendu avec impatience pour une grande partie des Français. Et pour cause, l’État offrira une prime exceptionnelle de 150 euros à 320 euros.

Des aides qui stimulent le pouvoir d’achat des ménages

L’alimentation,le gaz, l’électricité…  La hausse des prix continue d’exploser en France. Sur un an, l’inflation sur l’énergie s’élève à 4,9 %. Alors l’Etat met en place des mesures qui visent à booster le pouvoir d’achat des ménages.

Vous avez certainement entendu parler du projet de loi de Finances. Il soulage les portefeuilles et le pouvoir d’achat. Parmi les aides qui se prolongent, il y a aussi la prime carburant de 400 euros et 600 euros en Outre-mer. Il y a aussi le chèque alimentaire.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Puis le chèque énergie. Sans oublier la prime carburant pour tous les salariés « et non uniquement aux salariés résidant dans des zones non desservies par des transports en commun. »

« Ou ne pouvant les emprunter en raison de leurs horaires de travail« , ajoute l’amendement. Les entreprises peuvent aussi distribuer 75 % des titres de transport publics.

Plus encore ! L’Etat débloque d’autres aides qui améliorent les politiques sociales, économiques et aussi énergétiques. C’est donc le cas de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat. Son but est donc de lutter contre l’inflation

Son montant est intéressant. Et pour cause ! Il peut aller de 150 euros à 320 euros. Voilà qui est parfait face à la hausse des dépenses pour les foyers. Mais attention ! Cette prime exceptionnelle n’est pas faite pour tout le monde.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

En effet, elle ne soulagera que le quotidien des ménages les plus modestes. Son nom n’est autre que la fameuse prime de Noël. Vous la connaissez déjà car l’Etat la verse chaque année à certains bénéficiaires.

Quelle condition pour toucher cette prime exceptionnelle ?

Depuis 1998, c’est La CAF, la MSA, et Pôle Emploi qui versent cette prime exceptionnelle aux personnes bénéficiant des minima sociaux. Ou aux demandeurs d’emploi.

Il existe donc la prime de Noël que la CAF ou la MSA versent automatiquement aux allocataires du RSA. Mais aussi la prime exceptionnelle versée par Pôle Emploi.

Hélas, elle ne concerne pas tous les Français. Il n’y a que les bénéficiaires du RSA qui peuvent la recevoir. C’est-à-dire toutes les personnes qui disposent de faibles ressources.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Ainsi que celles qui s’engagent dans un parcours d’insertion professionnelle ou sociale. Les personnes touchant l’ASS et qui ont épuisé leurs droits au chômage doivent justifier d’une durée minimale d’activité antérieure pour la toucher.

La prime de Noël concerne aussi l’AER. Soit celles et ceux qui ont validé le bon nombre de trimestres. Pour avoir une retraite à taux plein.

Nos confrères de Reportages photos citent aussi « la prime forfaitaire pour reprise d’activité, que la CAF ou la MSA versent aux bénéficiaires du RSA qui reprennent une activité tout en conservant une partie du RSA. »

Sachez que vous n’avez pas de démarche à effectuer pour toucher la prime. Cela se fait automatiquement dans les quatorze jours qui précédent Noël.
Sachez que les montants de 2023 seront les mêmes que ceux de 2022.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

Depuis six ans, cela n’évolue pas, malgré l’inflation actuelle. Pour calculer le montant de votre aide sociale, la CAF, la MSA ou Pôle emploi se basent sur la composition de votre foyer. Ils prennent compte de votre situation familiale.

Ainsi que du nombre d’enfants à charge. N’hésitez pas à faire une simulation si vous êtes éligible cette année.