Permis de conduire: un nouvel autocollant et un examen médical bientôt obligatoire ?

Les personnes âgées de plus de 70 ans qui possèdent leur permis de conduire, devront bientôt afficher un « S » à l'arrière leur voiture !

© Permis de conduire un nouvel autocollant et un examen médical bientôt obligatoire

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, le nombre de personnes âgées qui possèdent leur permis de conduire est élevé. Pour prévenir un accident, le gouvernement envisage de leur faire apposer un « S » à l’arrière leur véhicule.

Le permis de conduire adapté aux personnes âgées

Cela fait maintenant plusieurs années que le débat sur le permis de conduire à vie est relancé. Récemment, deux propositions de loi ont fait avancer le sujet.

D’après certains politiciens, les personnes âgées qui conduisent devraient avoir une visite médicale de contrôle. En France, le député MoDem Bruno Millienne a déposé au mois de juillet 2023 une proposition de loi à l’Assemblée nationale.

À lire RSA: toutes les conditions à respecter et le nouveau montant de l’aide CAF

Cette loi a pour but d’imposer une visite médicale de contrôle pour les conducteurs de plus de 75 ans. « Certains seniors continuent de conduire malgré des capacités cognitives manifestement affaiblies, mettant ainsi en danger leur propre personne et les autres usagers de la route », affirme-t-il à Capital.

De plus, la Commission Européenne réfléchit aussi à instaurer un permis de conduire réservé aux conducteurs qui sont âgés de plus de 70 ans. Le permis serait renouvelable tous les cinq ans. Sous réserve de la réussite d’un examen médical et/ou de cours de remise à niveau du Code de la Route.

Pour le moment, la France n’a pas donné son avis. Cette mesure pourrait se voir perçue comme stigmatisante pour les personnes âgées, et peu efficace.

Des accidents qui se multiplient sur les routes

Ces projets de loi permis de conduire sur l’encadrement de la conduite des seniors s’appuient sur des événements parlants. Au cours de ces dix dernières années, les accidents de la route ont impliqué des personnes âgées à maintes reprises.

À lire Aides financières: ce site permet de savoir en 2 clics si vous pouvez toucher jusqu’à 60 aides

En 2022, les 75 ans et plus représentent 15,2 % des morts de la route contre 17,2 % chez les 18-24 ans. En revanche, ils sont aussi responsables que les jeunes dans les accidents mortels (80 % de taux de responsabilité pour les 75 ans et plus, au même niveau que les 18-24 ans).

Il y a peu, la Suisse, l’Allemagne ou encore l’Espagne ont mis en place des contrôles obligatoires. Pour les personnes âgées qui possèdent leur permis de conduire. Malheureusement, les résultats sont loin d’être satisfaisants, comme le précise le Bureau de Prévention des Accidents Suisse.

Un « S » obligatoire pour les personnes âgées qui possèdent leur permis de conduire

« Le BPA a procédé à une évaluation approfondie de ce système et est parvenu à la conclusion que, si ces examens médicaux sont largement acceptés, ils n’ont cependant pas l’effet escompté en matière de gain de sécurité. Les examens médicaux de l’aptitude à la conduite nécessitent beaucoup de ressources. Dont l’ampleur ne se justifie guère en l’absence d’efficacité avérée de ces derniers », apprend-on.

Si les jeunes détenteurs d’un permis de conduire se voient obligés d’afficher un « A » sur la vitre arrière de leur voiture pendant trois ans, cette lettre pourrait concerner les personnes âgées. Du moins, c’est la volonté de certains Français.

À lire CAF: les allocations familiales annulées si vous ne respecter pas cette condition en 2024

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui dénoncent le caractère dangereux de certains conducteurs âgés au volant. Sur Internet, on a pu lire à plusieurs reprises que cette lettre « S » allait devenir obligatoire pour les personnes âgées.

Pour l’instant, sachez que le gouvernement n’a pas prévu de rendre ce fameux « S » obligatoire pour les détenteurs d’un permis de conduire âgés de plus de 70 ans. En revanche, les conducteurs qui se sentent légitimes le mettre, y ont le droit. Ce macaron pourrait permettre aux conducteurs d’anticiper la conduite d’une personne âgée