Gaz: très mauvaises nouvelle pour tous les français en novembre les prix augmentent encore

Très mauvaise nouvelle pour les français ! Le prix de repère du gaz, fixé par la CRE va encore augmenter à partir du 1er novembre !

© Gaz très mauvaises pour tous les français en novembre les prix augmentent encore

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les Français ont de plus en plus de mal à payer leurs factures de gaz et d’électricité. Et comme les mauvaises nouvelles s’enchainent, le prix va encore exploser en novembre à cause des nouveaux tarifs des fournisseurs !

Des factures de gaz sont difficiles à payer

Le prix du gaz est de plus en plus explosif. Selon la CRE, les coûts de produits et d’approvisionnement sont responsables de la hausse du prix.

« Les fournisseurs construisent librement leurs offres en fonction de leurs conditions, de leurs choix commerciaux. Mais aussi des conditions contractuelles qu’ils proposent ».

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

La CRE ajoute que « le niveau du prix repère moyen est donc de 87,21 euros /MWh HT . Ce qui reste en dessous de celui de bouclier tarifaire qui était en vigueur au 30 juin 2023. Ce prix a pour objet de servir de boussole aux clients ».

Hélas, la situation devient de plus en plus difficile pour les Français. Car les factures sont très élevées. Selon le baromètre du Médiateur national de l’énergie, sept Français sur dix constatent une hausse du montant de leur facture de gaz/électricité.

Huit sur dix disent avoir changé leur conso. Pour cela, ils ont donc réduit l’utilisation du chauffage en hiver. Plus encore, 31 % des personnes ont de grosses difficultés à payer leur facture de gaz et d’électricité.

Ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus concernés par ce souci. Et un foyer sur deux n’y arrive plus sur cette tranche d’âge. Plus encore ! L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) montre un triste constat.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

12 millions de Français souffrent de la précarité énergétique.

Les nouveaux tarifs des fournisseurs explosent

Le 1ᵉʳ juillet dernier, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz ont donc disparu. Alors depuis, la CRE dévoile chaque mois son prix « repère ». Cela permet donc aux français de mieux se repérer.

Le prix repère de la CRE repose sur celui de l’abonnement. Mais aussi sur votre conso’ de gaz. Oui mais voilà… En ce mois de novembre, tous les Français vont devoir payer plus cher !

La facture mensuelle moyenne devrait donc tourner autour de 8,58 euros. Cela est un montant supplémentaire à la conso de gaz personnelle. Le prix de référence du mégawattheure (mWh) est de 120,77 euros.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Mais attention ! Sachez que les zones les mieux desservies peuvent avoir un tarif de 117,73 euros. Ce sont ceux qui se chauffent au gaz qui paieront plus cher pour leur abonnement. Mais un peu moins pour le kilowattheure.

C’est donc un coup dur pour les Français ! Car les prix ne baissent pas ! La CRE souligne que « cette hausse résulte de la remontée des prix de gros du gaz observée cet automne ».

Ainsi, nombreux sont les fournisseurs qui vont répercuter cette hausse sur leurs clients. Ces coûts en plus concernent l’approvisionnement en gaz sur le marché de gros. Mais aussi la commercialisation des contrats.

Sans oublier le stockage de la matière. La CRE rappelle que chaque acteur du marché peut fixer les tarifs qu’il souhaite à ses clients. Toutefois, il doit exercer « son devoir d’information et de conseil » afin de proposer la meilleure offre possible.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Fort heureusement, l’Etat distribue des aides pour aider les Français en situation de précarité. N’hésitez pas à regarder si vous êtes éligible. Plus encore ! Il y a aussi des offres qui font du bien ! Comme le carburant à prix coûtant par exemple.