Cette caissière arnaque son supermarché de 100 000 euros avec cette technique bien rodée

Cette histoire est à peine croyable, mais vraie. En Moselle, une caissière a monté un stratagème, lui permettant de toucher 100 000 euros.

© Cette caissière arnaque son supermarché de 100 000 euros avec cette technique bien rodée

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le métier de caissière peut parfois réserver bien des surprises. Il y a peu, une jeune femme originaire de la Moselle, a monté une vaste arnaque, qui lui a permis de récolter 100 000 euros.

Caissière, un métier vieux comme le monde

Le métier de caissière, bien qu’il puisse paraître simple au premier abord, est en réalité un pilier fondamental du commerce de détail. Ces dernières sont le dernier point de contact entre le client et le magasin.

Son rôle est crucial pour garantir une expérience d’achat positive. Les tâches associées à ce métier vont bien au-delà de la simple manipulation de l’argent et comprennent une variété de compétences essentielles au bon fonctionnement d’un supermarché.

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

Pour réussir dans ce métier, plusieurs compétences et qualités sont nécessaires. Tout d’abord, sachez que la maîtrise des outils de caisse est essentielle.

Cela inclut l’utilisation des caisses enregistreuses, des scanners de code-barres, et parfois des terminaux de paiement électronique. Les caissières doivent également être à l’aise avec les logiciels de gestion de caisse qui peuvent varier d’un magasin à l’autre.

Une caissière doit être capable de traiter rapidement les transactions tout en étant précise pour éviter les erreurs de caisse. Cela demande une bonne coordination et une attention aux détails.

Une caissière se doit d’être polie, courtoise, et capable de gérer les situations difficiles avec calme et efficacité. Un bon service client peut faire la différence entre un client satisfait qui reviendra et un client mécontent.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

Une arnaque peut en cacher une autre…

Les films nous ont appris que les arnaques les plus improbables peuvent émaner des profils les plus inattendus. Et cette histoire digne d’une série Netflix en est l’exemple phare.

Après des années de travail en tant que caissière, une employée a mis au point une astuce ingénieuse. Elle lui a permis de détourner de l’argent de son supermarché.

En effet, cette caissière a réussi à détourner plus de 100 000 euros du supermarché. À l’âge de soixante ans, alors que beaucoup réfléchissent à leur retraite, une hôtesse de caisse du supermarché Auchan en Moselle a eu une idée ingénieuse.

Avec 27 années d’expérience au compteur, cette employée d’un Auchan connaissait parfaitement le fonctionnement des caisses. Elle a donc découvert une faille dans le système de comptabilité.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Cette dernière a décidé d’exploiter cette faille pour mettre en œuvre son plan machiavélique. Après une première tentative réussie, elle a donc continué à répéter l’opération sans éveiller les soupçons de la comptabilité ou de la direction du magasin.

En deux ans, elle est repartie avec plus de 100 000 euros. L’astuce presque parfaite derrière son plan a récemment été dévoilée et elle remonte à 2018.

Cette caissière se fait beaucoup d’argent grâce à cette astuce

Grâce à ses nombreuses années d’expérience, la caissière était parfois chargée de former les nouveaux employés. Cela lui permettait de mettre la caisse en mode école à sa guise.

En utilisant ce mode, elle remplissait discrètement des cartes-cadeaux, chacune plafonnée à plus de 250 euros. En deux ans, elle a réussi à remplir plus de 432 cartes sans se faire prendre.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

Pour ce faire, elle utilisait ces cartes pour faire des achats dans d’autres supermarchés. Cependant, une petite erreur a fini par la trahir.

D’autres caissières ont remarqué un écart de caisse – la différence entre le solde théorique et le solde réel –. Ce qui a conduit à une enquête approfondie et à la découverte de ses stratagèmes.

Le supermarché Auchan a donc décidé de porter plainte contre la caissière. Et lorsque la caissière a ainsi été démasquée, la direction du supermarché l’a licenciée en 2020.

Avec une perte de plus de 100 000 euros, le groupe a donc décidé de porter plainte. La caissière a comparu devant le tribunal de Metz en février dernier, où elle a été condamnée à un sursis avec mise à l’épreuve de deux ans.

À lire Le permis de conduire à vie c’est fini pour les seniors ?