Cette grosse amende pour les Français qui promènent leur chien comme ça

Dès le 15 avril prochain, les Français qui font ceci avec leur chien risque de recevoir une très lourde amende. Voici ce qu'il faut savoir !

© Cette grosse amende pour les Français qui promènent leur chien comme ça

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le printemps est la période idéale pour offrir à son chien de belles balades en pleine nature. Si ce dernier a besoin de ces sorties tout au long de l’année, elles sont tout de même plus appréciables durant cette période.

Les balades avec son compagnon

Durant le printemps, le soleil fait son grand retour et les températures sont assez douces. C’est le moment idéal pour de longues balades avec son chien. Il faut dire qu’en été, les températures sont étouffantes.

Dans certaines parties de la France, sortir peut devenir un véritable enfer. Les chiens souffrent aussi de la chaleur. C’est pour cette raison qu’il faut faire très attention à leur santé durant l’été.

À lire CAF: cette règle obligatoire avant de sanctionner un allocataire

En hiver, c’est le froid qui empêche souvent les propriétaires de se lancer dans de grandes balades. Et en automne, c’est la pluie trop présente qui peut aussi gâcher les sorties en forêt.

C’est pour cette raison que le printemps est le moment parfait pour profiter de longues heures de promenades. Ces dernières sont d’ailleurs autant appréciées par les chiens que par les humains.

Plusieurs personnes privilégient d’ailleurs les balades en forêt, en pleine nature, pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles et qu’ils laissent assez fréquemment leur animal de compagnie en totale liberté.

« Les chiens doivent rester sous la surveillance de leur maître »

Sachez tout de même qu’il a des règles à respecter en nature, comme en ville. Il y a certaines zones où il est obligatoire d’attacher son chien en laisse. C’est un arrêté date du 16 mars 1955 qui a interdit la divagation des chiens.

À lire L’APL de la CAF c’est bientôt fini, cette nouvelle aide va la remplacer ?

Cet arrêté a pour but de protéger les oiseaux, mais aussi toutes les espèces de gibier. Et ce, dans le but de favoriser leur repeuplement. Les personnes qui ne respectent pas cette règle, se risquent à de grosses sanctions.

Le document stipule qu’il s’avère « interdit de laisser divaguer les chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, ainsi que dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs ».

Tous les chiens, exceptés ceux qui participent à une action de chasse ou de surveillance d’un troupeau, restent considérés comme en état de divagation. C’est une règle qui a vu le jour il y a un moment déjà.

L’Office national des forêts (ONF) a révélé : « Tout au long de l’année, les chiens doivent impérativement rester sous la surveillance de leur maître et ne pas s’éloigner à plus de 100 mètres. Mais au printemps, la réglementation se durcit ».

À lire CAF: pas de prime d’activité si vous dépassez ces revenus

Une amende très salée

Dès le 15 avril et jusqu’au 30 juin, les propriétaires de chiens n’auront plus le droit de promener leur compagnon sans laisse, en dehors des allées forestières. S’ils ne respectent pas cette règle, ils écoperont d’une lourde amende.

Cette dernière pourrait s’élever à 750 euros. Le but ? Empêcher les chiens de provoquer des dégâts durant cette période de reproduction pour les animaux.

L’ONF a d’ailleurs précisé : « L’allée forestière se comprend au sens large, comme les routes, chemins ou sentiers forestiers, notamment les GR (grande randonnée) ».

« Mais aussi tous les chemins de promenade. En revanche, les cloisonnements forestiers, les pare-feu et les limites de parcelles ne sont pas considérés comme des chemins », a précisé l’Office national des forêts.

À lire Ne prenez plus votre voiture si vous avez ce modèle Citroën vous risquez un accident grave

Les chiens dits de catégorie doivent toujours être tenus en laisse et avoir une muselière. En cas de non-respect, le propriétaire risque également de payer une amende.