Leclerc: il achète une tarte aux pommes et au moment de la manger découvre une chose horrible

Alors qu'un homme s'apprêtait à déguster sa tarte aux pommes achetée chez Leclerc, il a découvert une chose impensable !

© Leclerc il achète une tarte aux pommes et au moment de la manger découvre une chose horrible

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Leclerc est une enseigne de supermarché qui ne cesse de faire un carton auprès de nombreux consommateurs. Et pour cause, ces derniers trouvent souvent les produits qui leur conviennent à des petits prix. Mais parfois, ils ont de mauvaises surprises.

Une mauvaise surprise dans sa tarte aux pommes

Certains produits mis en vente par les supermarchés peuvent parfois laisser place à des découvertes plus que surprenantes. C’est notamment ce qu’a vécu un client du Leclerc de Saint-Astier, en Dordogne. Il s’est livré sur sa mésaventure.

Lilian Moyen, a révélé qu’il avait fait une découverte plus que surprenante dans sa tarte aux pommes. Alors qu’il avait l’intention de se faire un petit plaisir, il a trouvé une chose étonnante en découpant sa tarte.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Le quadragénaire a découvert un stylo bille qui avait légèrement fondu dans la pâtisserie. Une chose est sûre, il n’a pas du tout apprécié cette découverte. D’autant plus que, selon lui, la firme n’a pas « pris suffisamment au sérieux » cette affaire.

Le client Leclerc a expliqué qu’il avait décidé de se plaindre auprès de l’enseigne. Mais cette dernière n’a pas eu la réaction escomptée par l’homme. C’est pour cette raison qu’il a décidé de contacter nos confrères de Sud-Ouest.

Auprès du média, il est revenu sur la découverte fait le mardi 23 janvier dernier. Il a d’ailleurs avoué qu’il pensait qu’il s’agit d’une fève. Et pour cause, le mois de janvier est réputé pour sa galette des rois et donc ses fèves.

« Nous avons d’abord cru à une fève glissée par erreur »

Lilian Moyen a indiqué : « Nous avons d’abord cru à une fève glissée par erreur ». En revanche, ce n’est pas du tout une fève qu’il a trouvée dans sa tarte aux pommes de la marque Leclerc.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

La famille du Périgordin a découvert un stylo orange, plein d’encre. Ce dernier avait une forme étrange à cause de la chaleur. Mais ce n’est pas tout. L’homme a précisé qu’il était bien « coincé entre la pâte et le moule en aluminium ».

Auprès de nos confrères de Sud-Ouest, le client a révélé qu’il s’était rendu au Leclerc de Saint-Astier après cette découverte. Et pour cause, il souhaitait alerter la direction après cette trouvaille plus que surprenante.

Il a alors indiqué au média : « Une dame responsable des questions d’hygiène et de sécurité m’a reçu. Elle m’a promis de signaler le problème à l’entreprise Pasquier, qui fabrique les tartelettes pour le compte du supermarché ».

Afin de préciser : « Une personne de Saint-Astier m’a rappelé pour me dire que la direction Pasquier déclinait toute responsabilité. Selon elle, le système de contrôle qualité aurait détecté la présence du stylo« .

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

Le directeur du Leclerc décline toute responsabilité

La marque de supermarché a crédité le montant de la tarte aux pommes sur la carte de fidélité du client. Leclerc a alors aussi proposé un autre dédommagement à ce dernier. L’enseigne a demandé au principal intéressé s’il acceptait une carte-cadeau d’un montant de 10 euros.

En revanche, cela n’a pas du tout plu à Lilian Moyen. Ce dernier a expliqué qu’il avait refusé cette proposition de la part de la marque. Et pour cause, il estime que les préjudices sont plus importants qu’une carte-cadeau de 10 euros.

Il a affirmé : « J’attends surtout d’avoir des explications ». Afin d’en savoir plus sur le sujet, nos confrères ont décidé de contacter le directeur de Leclerc, Julien Bonnafoux.

Ce dernier a alors décliné toute responsabilité du magasin. Il a d’ailleurs avoué que, même si le stylo était passé au four, ainsi « il aurait fondu ». Or, il assure que ce « n’est pas le cas ».

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :