Alerte Météo: un été caniculaire et suffocant, les prévisions catastrophiques de Météo France

Depuis plusieurs jours, l'été est en pause ! Mais nous allons maintenant vous dévoiler ce que la météo nous réserve pour juillet et août.

© Alerte Météo: un été caniculaire et suffocant, les prévisions catastrophiques de Météo France

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Alors que le mois de juin a pris fin, c’est sous une météo instable et fraîche que débute le mois de juillet. En revanche, selon les prévisions de Météo France, pour les trois prochains mois, c’est un été plus chaud et plus sec que la normale que devrait connaître l’Hexagone. Voici toutes les dernières probabilités de Météo France. 

Des prévisions de Météo France plus précises

L’été semble être en pause, avec de nombreuses interruptions orageuses et des températures fluctuantes… Surtout par rapport aux dernières années !

Mais aujourd’hui, un changement décisif pourrait survenir ! En effet, les dernières projections climatiques de Météo France indiquent une tendance plus précise pour les mois de juillet et août.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

« Pour ce trimestre, la confiance est limitée. Notamment à cause de la fin du phénomène El Niño sur le Pacifique tropical. On retient comme scénario le plus probable un décalage des perturbations vers le nord sur l’Europe occidentale en liaison avec des situations anticycloniques plus fréquentes sur le sud-ouest de l’Europe« , indique alors Météo France dans sa nouvelle prévision pour les mois de juillet, août et septembre.

Donc, selon Météo France, la probabilité d’avoir un été plus chaud que la normale en France est de 50 %. Et celle d’un été conforme aux normales de saison est de 30 %.

En revanche Météo France n’estime qu’à 20 % la probabilité de vivre un été plus frais que d’habitude.

Dans le sud du pays, les probabilités de vivre un été plus chaud que la normale grimpe à 70 %. Contre 20 % pour un été conforme à la moyenne et 10 % plus frais que la normale.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Un temps plus sec au sud pour ce troisième trimestre de l’année

En dehors des températures, « un scénario sec est privilégié sur le sud du pays. Ce scénario légèrement plus probable
s’entend à l’échelle du trimestre et n’exclut pas des épisodes ponctuels avec une pluviométrie pouvant être localement importante », indique alors Météo France.

Selon l’organisme météo national, la probabilité d’avoir un temps plus cet été sec en France métropolitaine est de 50 %. Contre 25 % de probabilités d’avoir une pluviométrie conforme à la normale.

Et enfin 25 % de probabilités de connaître un été plus humide que d’habitude.

En ce qui concerne la moitié nord du pays… Météo France n’avance aucune prévision quant aux précipitations pour les mois de juillet, août et septembre.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Pourtant, les précipitations sont aspect qu’il faut toutefois surveiller ! Surtout après les derniers mois au cours desquels nous avons déjà enregistré des événements météorologiques extrêmes. Tels que des tempêtes de grêle et des crues soudaines.

En effet, avec l’augmentation de la chaleur (plus grande évaporation des mers = plus d’énergie potentielle en jeu), la possibilité de violentes tempêtes que des apports soudains d’air frais déclenchent, descendant du nord de l’Europe, augmente aussi.

Météo France rappelle que toutes les probabilités ci-dessus ne sont pas des prévisions, mais des tendances.

« La tendance climatique s’efforce seulement de déterminer si la saison à venir sera en moyenne plutôt plus chaude, plus froide que la normale de saison ou simplement proche. Une tendance moyenne conforme aux normales peut être le résultat d’une succession d’épisodes de froid et de chaud ».

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher