Les prévisions catastrophiques de Météo France pour cet été 2024

Ce vendredi 28 juin 2024, Météo-France a dévoilé son scénario le plus probable pour les trois prochains mois.

© Les prévisions catastrophiques de Météo France pour cet été 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Selon Météo France, l’année dernière, en juillet 2023, notre planète a enregistré ses journées les plus chaudes de son histoire. Plusieurs records de chaleur ont, en effet, été battus. La question est donc légitime : quelles sont ses prévisions pour l’été 2024 ? Voici les prévisions de Météo France.

Les différents scénarios de Météo France

Nous sommes désormais aux portes de juillet 2024. Et notre regard se tourne, bien sur, sur les températures possibles, selon Météo France, pour l’été 2024.

D’une manière générale, la question est toujours la même… Doit-on s’attendre à une nouvelle saison estivale avec des températures élevées et suffocantes ? La réponse est assez simple : très probablement, oui !

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Cette situation est l’hypothèse de Météo France, dont les prévisions suggèrent que les prochains mois devraient connaître de fortes vagues de chaleur, avec de graves conséquences en raison des incendies et des événements météorologiques extrêmes.

Ce ne sont évidemment que des projections, il est difficile de prédire exactement ce qui va se passer, mais les premières estimations parlent de températures moyennes qui seront plus fortes qu’en 2023.

Comme chaque mois, Météo France a dévoilé, ce vendredi 28 juin, les tendances météorologiques des trois prochains mois en France. Une chose est sure, ce trimestre, la confiance reste « limitée ».

Météo-France a donc présenté ses scénarios concernant les mois de juillet, août et septembre. Le service de météorologie et de climatologie français estime à ce titre que « des conditions plus chaudes que la normale » seront légèrement plus probables durant cette période en France.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Côté des températures, Météo-France envisage un « scénario d’un trimestre plus chaud que la normale ». Celui, où le sud de la France devrait être le plus touché.

Tendances ou prévisions précises ?

Selon les probabilités, Météo France indique qu’il y a 50 % de chance qu’il fasse plus chaud que les normales de saison (70 % pour le sud de la France), contre 30 % de chances d’un été conforme aux normales de saison, qui ont récemment évolué.

Toutefois, il y aurait 20 % de chances que les températures soient plus basses que celles que l’on relève habituellement à cette période de l’année.

Vous l’aurez compris, selon Météo France, le scénario le plus probable est celui « d’un décalage des perturbations vers le nord sur l’Europe occidentale en liaison avec des situations anticycloniques plus fréquentes sur le sud-ouest de l’Europe ». Et donc, « sur la France, des conditions plus chaudes que la normale ».

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

« Concernant les précipitations, il est légèrement plus probable que le sud du pays soit plus sec que la normale… Alors qu’aucune tendance n’est privilégiée au nord de la France », ajoute l’établissement public dans son bulletin du 28 juin 2024.

En fonction des zones géographiques, la tendance n’est pas la même.

Météo France privilégie d’ailleurs un scénario sec sur le sud du pays. Mais cette sécheresse n’exclut pas des épisodes ponctuels avec une pluviométrie pouvant être localement importante.

En revanche, aucune tendance ne se dégage pour le nord de la France.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Météo France tient alors à préciser qu’il s’agit là de « probabilité ». « Il ne s’agit pas de prévisions météorologiques destinées à fournir des informations sur le temps attendu en France tel ou tel jour. Mais de dégager des tendances probabilistes à l’échelle de l’Europe », insiste l’organisme nation, en charge de la météo.