Compteur Linky: la démarche à faire rapidement pour savoir si Enedis ne vous surfacture pas

Compteur Linky : voici comment savoir si vous êtes concerné par ces surfacturations révélées par une étude du Médiateur de l'énergie.

© Compteur Linky: la démarche à faire rapidement pour savoir si Enedis ne vous surfacture pas

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le compteur Linky est le compteur électrique communicant qu’Enedis a distribué en masse dans les foyers français. Ce compteur fait partie d’une nouvelle génération de compteurs électriques capables de collecter des données sur la consommation électrique. Une récente étude du Médiateur national de l’énergie révèle une surfacturation par Enedis, relative aux compteurs Linky.

Faites-vous face à des factures trop importantes en raison d’une consommation d’énergie anormale ? Soyez vigilant !

Surfacturations en lien avec le Compteur Linky

La consommation d’électricité est l’un des principaux postes de dépenses des ménages.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Parfois, vous risquez de devoir faire face à des factures excessivement importantes avec une consommation d’énergie anormale. Divers facteurs peuvent causer cette consommation, notamment des défauts dans les systèmes électriques, des appareils inefficaces ou un comportement incorrect.

Un récent rapport du Médiateur national de l’énergie a épinglé une hausse des tarifs de l’électricité de plus de 25 % en un an. Et, en particulier, depuis la fin du bouclier tarifaire.

Cette hausse générale s’accompagne alors de surfacturations relatives aux compteurs Linky. Ce qui n’est pas pour faire du bien au pouvoir d’achat des ménages français.

Le Médiateur signale donc que de nombreux consommateurs ont alerté quant à des anomalies sur leurs factures. Et ces anomalies seraient surement en rapport avec le fonctionnement des compteurs Linky.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Autant dire que tous les foyers doivent donc rester attentifs à toute irrégularité pour éviter des surcharges n’ayant pas lieu d’être.

Des irrégularités dans la facturation

Selon le rapport du Médiateur, Enedis aurait émis des factures couvrant des périodes de consommation dépassant les deux ans. Contrevenant alors l’article L. 224-11 du Code de la consommation.

Cette pratique aurait alors conduit à une hausse de 64 % des redressements illégaux en un an.

Ces factures anormales pénalisent alors injustement nombre de foyers français. Ces derniers se retrouvent à donc payer des montants très importants pour des périodes de consommation non conformes aux règles en vigueur.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Face à cette situation Enedis a refusé de suivre les recommandations du Médiateur national de l’énergie.

En effet, le fournisseur a fait preuve de réticence quant à assumer sa responsabilité dans les erreurs de facturation.

À titre d’exemple, Enedis a refusé une proposition de partage des coûts de redressement avec EDF.

Ce manque de coopération complique la résolution des litiges. Ce qui abandonne les foyers en question avec des charges financières importantes sans possibilité de recours efficace.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Surveiller la consommation d’énergie

La première étape pour identifier une consommation d’énergie anormale est, bien-sur, de surveiller votre consommation.

Vous pouvez le faire en vérifiant de manière régulière votre compteur Linky. Mais aussi en comparant les données avec les factures précédentes.

De plus, il est possible d’utiliser des dispositifs de suivi de la consommation d’énergie, tels que des applications pour smartphone, qui permettent de suivre l’énergie que vous consommez en temps réel afin d’identifier d’éventuelles anomalies.

Aussi, voici quelques conseils :

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main

– Vérifiez régulièrement vos factures
– Contactez le Médiateur national de l’énergie en cas de doute
– Comparez les périodes de consommation qui apparaissent sur votre facture

Le médiateur national de l’énergie a mis aussi en lumière les retards dans la mise en service des contrats. Ce qui obligerait alors les consommateurs à payer l’électricité à un tarif de « vente au comptant » plus important.

Ces retards sont souvent attribués à tort à l’absence de compteur Linky.