Assurance maladie: mauvaise nouvelle 800 000 français privés de centaines d’euros par La Sécu

La Sécu n’a pas pu appliquer la revalorisation de 4,6 % sur la pension d’invalidité. Cette mauvaise nouvelle concerne 800 000 personnes.

© Assurance maladie: mauvaise nouvelle 800 000 français privés de centaines d’euros par La Sécu

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Des milliers de Français touchent la pension d’invalidité versée par La Sécu chaque mois. Ce complément de revenu leur est essentiel pour subsister et constitue une aide précieuse au quotidien. Malgré la promesse du gouvernement d’augmenter le montant des prestations sociales, cette aide de la Sécu n’en a pas bénéficié.

Découvrez pourquoi.

Une revalorisation de 4,6 % sur l’ensemble des prestations sociales en France

Le contexte économique tendu, dans le pays, a poussé le gouvernement à prendre une décision radicale il y a quelques mois. Pour soutenir au mieux les Français dans le besoin, l’Etat a augmenté le montant des aides sociales de 4,6 %.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Cette réforme permet de lutter contre les ravages de l’inflation sur les familles aux revenus modestes. La hausse concerne toutes les aides, y compris celles de la CAF et celles versées par La Sécu.

Grâce à cette revalorisation, les bénéficiaires des aides de la CAF et de La Sécu peuvent augmenter leur pouvoir d’achat. Cette bonne nouvelle a soulevé une vague de soulagement auprès des personnes concernées.

Pour cause, certaines familles se retrouvaient déjà au bord su gouffre financier et ne parvenaient plus à subvenir à leurs besoins.

Après l’annonce de l’augmentation, les 4,6 % en plus ont été appliqués sur les prestations sociales d’avril. Ainsi, en début mai, les bénéficiaires des aides ont pu remarquer une augmentation sur leur RSA, leurs APL ou encore leur prime d’activité.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Une vraie bouée de sauvetage pour les foyers qui ont très peu ou pas du tout de revenus.

Malheureusement, cette revalorisation n’a pas encore atteint la pension d’invalidité versée par La Sécu. Au grand détriment des bénéficiaires, l’aide n’a pas augmenté d’un centime pour les 860 000 Français concernés.

Alors que normalement, les versements du 3 mai et du 3 juin par La Sécu auraient dû profiter de la hausse de 4,6 %.

Les bénéficiaires de la pension d’invalidité attribuée par La Sécu n’ont pas bénéficié de la hausse

Tous les mois, les Français éligibles à la pension d’invalidité reçoivent un virement de la part de La Sécu. L’organisme leur attribue cette aide précieuse pour les soutenir financièrement, car ils n’ont souvent pas assez de ressources pour vivre.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Cette aide de La Sécu concerne ceux qui travaillent à temps partiel ou qui ne travaillent pas à cause d’une maladie. Ces personnes se retrouvent alors confrontées à une baisse de revenus, raison pour laquelle La Sécu leur verse une aide.

Le montant mensuel de la pension d’invalidité versée par La Sécu s’élève à 800 euros en moyenne. Après l’annonce d’une revalorisation de 4,6 % sur les prestations sociales, cette aide aurait dû augmenter.

Pourtant, les bénéficiaires de cette pension n’ont rien touché en plus, ni en mai ni en juin. Ainsi, ces personnes se retrouvent privées des 40 euros en plus promis par le gouvernement.

Dans le Parisien, La Sécu a expliqué la raison de ce problème et a évoqué des bugs informatiques.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main

Selon l’organisme, il faudra encore du temps pour régler ce souci technique. Et les bénéficiaires devront attendre jusqu’au mois d’août pour toucher la hausse de 4,6 %.

Toutefois, La Sécu promet de se rattraper et compensera le manque à gagner en attribuant une somme plus élevée au virement du 2 août. Si vous touchiez une pension d’invalidité de 800 euros, elle aurait dû passer à 838,80 euros.

Ainsi, pour combler les 3 mois pendant lesquels l’augmentation n’a pas eu lieu, La Sécu vous versera 984 euros en août.